Vaccination en salle Joliot-Curie : bientôt 1 200 doses par semaine

Le centre de vaccination ouvert depuis mi-mars en salle Irène Joliot-Curie monte en puissance. Ouvert du lundi au vendredi entre 8 heures et 20 heures, il dispose désormais de trois lignes de vaccination.

En lien avec l’Agence régionale de santé (ARS) et la préfecture du Rhône, la Ville et la CPTS assurent le fonctionnement du centre  de vaccination de la salle Irène-Joliot-Curie.« Depuis le 29 mars nous avons à notre disposition 900 doses de vaccins par semaine, contre 400 lors de notre ouverture le 16 mars dernier, précise Sylvie Muscedere, directrice et coordinatrice de la CPTS (Communauté professionnelle territoriale de santé). Pendant la semaine du 11 avril, nous passerons à 1 200 doses puis nous devrions théoriquement monter à 1 500 doses du vaccin Pfizer. »

Rappelons que les infirmières vaccinent entre 8 heures et 20 heures du lundi au vendredi, par vacation de quatre heures. « Cela nécessite au total 9 infirmières par jour. Toutes travaillent en libérales et sont adhérentes à la CPTS. »

Depuis sa mise en place et compte tenu de la hausse de l’activité, un référent pharmaceutique a été nommé. Il s’agit de Patrick Cabrol, pharmacien à La Rotonde, qui commande et gère les doses avec les Hospices civils de Lyon, lesquelles livrent deux fois par semaine. Des médecins sont par ailleurs présents pour les visites pré-vaccinales, trois par plage horaire, dont le Dr Kattan, coordonateur, et Julien Thévenet, directeur adjoint de la CPTS. Et dès demain, une coordinatrice chargée de parcours de soins et vaccinatrice sera embauchée par la CPTS.

Pour accéder à la vaccination salle Irène-Joliot-Curie (68, boulevard Irène-Joliot-Curie), la prise de rendez-vous reste obligatoire, par téléphone auprès du centre d’appels départemental (04 23 10 10 10), ou en ligne sur Doctolib.fr ou Sante.fr.


21 classes fermées

Compte tenu de la flambée épidémique, un nouveau protocole sanitaire est mis en place dans les écoles dans les 19 départements confinés dont le Rhône, obligeant les établissements scolaires à fermer les classes dès le premier cas de contamination. Résultat à Venissieux : 21 classes étaient fermées ce 31 mars (18 en élémentaire et 3 en maternelle).

Sur le plan épidémique, la situation dans le Rhône se dégrade. Deux fois plus de personnes sont contaminées qu’il y a 15 jours. Le variant anglais, qui représente désormais 83 % des cas positifs, fait exploser les contaminations.

Le taux d’incidence, qui détermine le nombre de cas positifs sur les 7 derniers jours pour 100 000 habitants, est de 505 à Lyon. En forte augmentation, à +200 en deux semaines. L’augmentation du nombre de nouveaux cas est par ailleurs très nette chez les plus jeunes. Le 27 mars, le taux d’incidence était ainsi de 496 chez les 30/39 ans et de 516 chez les 20/29 ans .

Quant aux taux de vaccination, il est dans notre département de 10,87 %.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *