Chemin du Charbonnier : début d’une phase de concertation publique

Alors que les riverains se plaignent depuis des années des nuisances liées aux passages des camions, la plateforme de transport combiné de Vénissieux/Saint-Priest fait l’objet d’un projet de réaménagement. Une phase de concertation publique est lancée.

Située le long du chemin du Charbonnier, en limite du quartier Max-Barel, la plateforme de transport combiné de Vénissieux/Saint-Priest est un des poumons de la logistique dans l’agglomération lyonnaise. Elle fait actuellement l’objet d’un projet de réaménagement par SNCF Réseau, devant répondre à deux objectifs : augmenter la part modale du transport ferroviaire de marchandises d’une part, et réduire les nuisances routières aux abords de la zone résidentielle d’autre part.

Ce projet entre dans une nouvelle phase, celle de la concertation publique. Elle se déroulera jusqu’au 8 mars. Pour donner son avis, il est donc possible de compléter le registre disponible en mairie de Vénissieux et en mairie de Saint-Priest, et d’utiliser le formulaire « avis » du site sncf-reseau.com. Une adresse mail a par ailleurs été créée à cet effet. Les habitants qui souhaitent se renseigner peuvent également participer à une visite de la plateforme*, ce samedi 27 février au matin.

Concrètement, le projet de réaménagement comprend la création d’un nouvel accès unique pour les camions rue du Beaujolais à Saint-Priest, avec la suppression de l’accès poids-lourds chemin du Charbonnier. Par ailleurs, quatre nouvelles voies ferrées seraient créées, et trois seraient allongées.

C’est peu dire que ce réaménagement est attendu. Cela fait plusieurs dizaines d’années que les riverains du chemin du Charbonnier se battent pour obtenir une réduction des nuisances liées aux passages — plusieurs centaines par jour ! — des camions. Lesquels passent chaque jour de la semaine et le samedi matin, utilisant la plateforme logistique ferroviaire pour charger et décharger des containers voyageant sur des trains de fret.

* Inscription obligatoire par mail. Le lieu et l’heure du rendez-vous seront communiqués par la suite aux personnes inscrites.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *