Coupe de France : veni, vidi, vici… Avci

Sans ses cadors, mais en s’appuyant sur un Avci inspiré, Vénissieux s’est brillamment qualifié pour le 7e tour de la coupe de France, en éliminant Amplepuis (4 buts à 2) sur ses terres. Le VFC rencontrera Évian Thonon au prochain tour.
Le groupe du Vénissieux FC avant le coup d’envoi

Les Vénissians n’ont pas tremblé face à une formation d’Amplepuis qui a eu le mérite d’ouvrir le score, pour ensuite subir la loi de Vénissians emmenés par un Cemil Avci réaliste, auteur d’un coup du chapeau. Sans ses cadors blessés, en reprise ou suspendus, le Vénissieux FC a pu compter sur la fougue d’un groupe qui ne s’est pas affolé après l’ouverture du score, intervenue très tôt en début de rencontre (Recordet, 5e).

Cinq minutes plus tard, Avci remettait les pendules à l’heure, en égalisant de près. C‘est encore lui qui donnait l’avantage à ses couleurs sur un centre du précieux Nidal Guelbi, capitaine exemplaire (47e), pour donner ensuite de l’air et un avantage plus conséquent après l’heure de jeu (63e), de la tête, sur un service royal d’Anas Abdelmoumene. Anthony Antoine s’essayait à son tour sur une frappe enroulée… gagnante (76e).

La réduction du score peu après (78e) des Amplepuisiens par Chamarade, qui trompait le portier Kader Elbaz, ne changeait rien. Grâce à cette prestation sérieuse, le Vénissieux FC s’est ouvert les portes du 7e tour, et rencontrera au prochain tour Évian Thonon qui a créé la surprise en sortant Chasselay (devenu Goal FC), la formation dirigée par l’ancien “policier” de l’OL, le Brésilien Cris.

Le groupe vénissian : Kader Elbaz- Karim Taam, Anas Abdelmoumene, Mohamed Rahdoun, Sofiane El Ouazani, Nail Vernet, Yacine Bouchaïr, Cemil Avci, Nidal Guelbi, Karim Fettache, Mounir Samri, Dieuvy Nsondé, Mahmoud Seye, Djassim Hamchaoui, Idriss Gougache, Anthony Antoine

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *