140 jeunes arbres plantés boulevard Jodino

Les jardiniers municipaux viennent de planter 140 jeunes arbres, d’une taille variant entre soixante centimètres et un mètre, sur le terre-plein central du boulevard de Jodino. D’ici cinq ans, l’entrée sud de la ville devrait présenter une belle surface boisée.

La liste a de quoi faire rêver n’importe quel amateur de verdure : abies (sapins), cèdres, érables, chênes, merisiers, pommiers à fleurs, noisetiers… Toutes ces essences, conifères et feuillus, sont représentées parmi les 140 jeunes arbres qu’ont plantés la semaine dernière les jardiniers municipaux sur le terre-plein central du boulevard de Jodino, à l’entrée sud de la ville. Le but était de renforcer la végétalisation de ce lieu devant lequel circulent quantité de voitures et quelques piétons aussi.

De jeunes pousses ont été choisies, cultivées en pépinières et plantées de façon très dense. Elles sont d’une taille variant entre soixante centimètres et un mètre. En fonction de celles qui auront bien pris, les jardiniers pourront ensuite éclaircir et supprimer les plus chétives. D’ici cinq ans, assurent les spécialistes, on se retrouvera avec une surface boisée intéressante.

« On constate, confirme Philippe Laurent, directeur du service municipal des espaces verts, un meilleur taux de reprise avec les jeunes arbres. Les gros sujets qui sont déracinés et replantés supportent mal ces opérations et sont traumatisés. En outre, ils coûtent plus cher. Là, nous avons des petits sujets aux petites radicelles qui pousseront tout de suite. »

L’autre avantage est qu’ils sont plus faciles à arroser et permettront des économies d’eau. Le même genre de plantations, petites et denses, a été fait au parc de Parilly. « L’effet a été assez immédiat », se réjouit Philippe Laurent.

Il ajoute que le sol du terre-plein de Jodino a subi un amendement avec du compost, sur une épaisseur de 10 cm. De quoi permettre aux jeunes plants de s’épanouir encore mieux. Et de passer au premier plan.


De Vénissieux aux « Enfoirés »

On le sait, la pandémie a contraint les organisateurs de spectacles à se passer du public. Ce qui n’a pas empêché les Restos du cœur de déplacer leur troupe des Enfoirés à la halle Tony-Garnier de Lyon, où l’enregistrement du concert a eu lieu du 14 au 17 janvier. En haut de l’affiche, on retrouvait plusieurs grands noms de la chanson française et de la comédie : Jean-Louis Aubert, Patrick Bruel, Florent Pagny, Soprano, Vianney, Nolwenn Leroy, Christophe Maé, Kad Merad, Mimie Mathy, Michèle Laroque, Amel Bent, Zazie, bien d’autres encore et même le rugbyman Sébastien Chabal. Côté backstage et sur la scène, la décoration végétale à base de ficus et de kentias (palmiers d’intérieur), d’une hauteur de 1,5 à 2 mètres, était l’œuvre du service espaces verts de Vénissieux qui avait répondu à une demande officielle des organisateurs. Beau travail !

Une pensée sur “140 jeunes arbres plantés boulevard Jodino

  • 22 janvier 2021 à 11 h 30 min
    Permalink

    un très bon point à notre service espaces verts de vénissieux qui s’adapte merveilleusement bien au changement climatique ,en effet il est impérieux et vital de planter beaucoup beaucoup d’arbres de reboiser nos villes car les bienfaits de l’arbre en ville n’est plus à démonter capteur de co2 il humidifie l’air ambiant contribue à faire diminuer la température en période de canicule etc et comme l’a très bien souligné philippe laurent planter des arbres de petite taille a beaucoup d’avantages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *