Face à l’aggravation de la pauvreté, les communistes en appellent au réveil politique des quartiers populaires

Dans le cadre d’une semaine de mobilisation contre la pauvreté organisée par le PCF, la section de Vénissieux appelle à un rassemblement le 8 décembre place Sublet, et propose une visioconférence le 11 décembre sur l’engagement politique dans les quartiers populaires.
Rassemblement aux Minguettes en mars 2018 contre les expulsions et pour le droit au logement. Photo archives Raphaël Bert.

Difficile aujourd’hui de mesurer avec précision l’ampleur des conséquences économiques et sociales de la crise sanitaire. Une certitude : la pauvreté a fortement augmenté depuis le printemps. Les enquêtes réalisées pour le compte de grandes associations caritatives et les observations de terrain – à Vénissieux le Secours populaire et les Restos du cœur n’ont jamais distribué autant de colis alimentaires – ne laissent pas le moindre doute sur la gravité de la situation.

C’est dans ce contexte que le Parti communiste français (PCF) a décidé de lancer, du 5 au 11 décembre, une semaine de mobilisation contre le chômage et la pauvreté. Elle se traduit à Vénissieux par une double initiative : un rassemblement le 8 décembre à 18 heures place Sublet, et le 11 décembre une visioconférence sur le thème : « Quartiers populaires, la politique à nous de la faire ! ».

« On sait que les habitants des quartiers populaires sont ceux qui souffrent le plus de la triple crise sanitaire, économique et sociale que nous traversons, rappelle Serge Truscello, secrétaire de la section PCF de Vénissieux. Or on assiste parallèlement, toutes les élections le montrent, à un recul de la participation électorale et plus largement de l’action politique. Nous voulons inciter les habitants à s’emparer de cette question qui est centrale pour l’avenir de nos quartiers et de la démocratie. Des exemples, notamment en région parisienne, montrent que le recul de l’engagement politique n’est pas une fatalité. »

L’exemple de Villejuif

L’un des trois intervenants de la visioconférence du 11 décembre sera Özer Öztorun, secrétaire de la section PCF de Villejuif. Dans cette commune de la banlieue rouge qui a basculé à droite en 2014, les communistes sont parvenus à faire baisser l’abstention et à reconquérir la mairie en 2020. Les autres intervenants seront le sociologue Saïd Belguidoum et la conseillère métropolitaine vénissiane Marie-Christine Burricand, par ailleurs responsable de la question des quartiers populaires au PCF. Pour participer à cette visioconférence, il est nécessaire de s’inscrire à l’adresse suivante : pcf@venissieux.org

Toujours dans le cadre de cette semaine d’action contre le chômage et la pauvreté, les communistes vénissians appellent à participer à la manifestation organisée le 5 décembre (départ à 14 heures de Grange-Blanche) par la CGT et son Comité national des privés d’emploi et précaires. Ils demandent enfin au gouvernement la mise en place de mesures d’urgence comme le blocage des prix et la suppression de la TVA sur les produits de première nécessité, le gel des loyers et des prêts immobiliers, ou encore une allocation exceptionnelle pour les 9 millions de Français qui vivent aujourd’hui en dessous du seuil de pauvreté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *