Arts plastiques : un soleil à nouveau resplendissant

Photo Ville de Vénissieux

Placée sur le boulevard Ambroise-Croizat, la sculpture d’Ivan Avoscan, Soleil, vient d’être nettoyée par le centre d’art de Vénissieux.

Elle en avait besoin, la sculpture d’Ivan Avoscan, de ce petit coup de karcher. Baptisée aujourd’hui Soleil, alors qu’elle n’avait pas de nom lors de sa mise en place en 1981 sur le boulevard Ambroise-Croizat, elle est composée de onze blocs de pierre de Buxy. C’est dans cette commune de Saône-et-Loire qu’avait vu le jour Ivan Avoscan. Née d’une commande de la Ville datée de 1979, elle était originellement destinée à être déposée sur l’îlot du Cerisier, cet espace de verdure qui se situait alors à côté du cinéma Gérard-Philipe et qui a aujourd’hui fait place à un parking et au centre Michel-Delay. Provisoirement installée, la sculpture est finalement restée sur le boulevard où le flot des voitures a fini par la couvrir d’un voile grisâtre. Le soleil a récupéré sa splendeur après le nettoyage qui s’est déroulé le 19 novembre à la demande du centre d’art de Vénissieux.

Lequel centre d’art vient de publier un livre sur l’artiste Claire Georgina Daudin. En résidence artistique à Vénissieux en 2018-19, elle avait travaillé sur les seuils de la ville et organisé une série de marches avec des habitants qui lui faisaient découvrir un exemple de seuil. Elle avait ainsi tenu une rubrique régulière dans nos pages le temps de sa présence dans la commune. On peut commander cette publication au centre d’art, par téléphone.

Tél. : 04 72 21 44 24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *