Centre nautique intercommunal : retour progressif à la normale ?

La crise sanitaire a évidemment impacté la fréquentation des piscines. Mais la rentrée voit une hausse progressive du nombre d’entrées, beaucoup d’habitués reprenant leurs bonnes habitudes, comme l’explique Eugénie Gay-Montchamp, directrice du CNI.

Après une période estivale marquée par une reprise en douceur, comment avez-vous préparé cette rentrée ?
– L’établissement sera ouvert tous les jours en respectant des créneaux horaires permettant l’accès aux différents bassins. On garde en tête l’objectif de satisfaire le plus grand nombre d’usagers. Toutes les activités proposées sont reconduites (nageurs, loisirs, gym, aquasport). Seul grand changement, l’espace bien-être (sauna et hammam) qui sera fermé.

Même organisation en ce qui concerne l’accessibilité aux bassins et aux vestiaires ?
– En effet : port obligatoire du bonnet de bain et du masque dans l’enceinte à partir de 11 ans, lavage des mains au gel hydroalcoolique, réservation obligatoire d’un créneau (www.centre-nautique.fr) avec un maximum de 12 personnes par ligne sur 50 mètres, et 9 sur 25 mètres, douche savonnée obligatoire avant l’accès aux bassins, sens de circulation spécifique avec des zones d’entrée et de sortie, matérialisation de zones spécifiques pour déposer les effets personnels..
 
Quid du public tourné sur le seul loisir ?
– Il évoluera dans le bassin d’initiation ou dans le bassin « forme » sur certains créneaux. La jauge est la suivante : 35 personnes maximum dans le bassin d’initiation, et 40 pour le bassin « forme ».

Vous vous attendez à un rebond de la fréquentation après plusieurs mois compliqués ?
– Logiquement, les jauges mises en place cet été ont entraîné une baisse conséquente de la fréquentation. Mais pour la rentrée, nous avons revu la fréquentation maximale de certaines de nos activités. Nous proposons également de nouveaux créneaux (premières bulles pour les enfants de 4 ans et demi à 6 ans le mercredi après-midi), alors que les scolaires reprendront leurs cycles d’apprentissage. Et puis il y a le retour après plusieurs mois d’absence de nos associations résidentes, à commencer par le CMOV-natation.
L’impact de la crise sur nos activités devrait donc être réduit. En tout cas, nous mettons tout en œuvre dans cet objectif. On s’efforce de contenter les différents publics, de faire preuve d’adaptabilité si l’on constate que des créneaux sont surchargés ou à l’inverse sous-utilisés. On propose aussi des activités à la séance ou à la carte (aquabike, aquacircuit, natation prénatale…), tout en maintenant nos cours à l’année (aquagym, bébé-nageurs, gym en salle…).

Un message à l’attention des usagers ?
Pensez bien à réserver. D’abord parce que cela facilite l’organisation dans une situation qui reste complexe, mais aussi parce qu’en réservant, les usagers ont l’assurance de pouvoir accéder aux bassins et aux activités et de pratiquer dans de bonnes conditions sanitaires.


ET À LA PISCINE AUGUSTE-DELAUNE ?

Pour s’offrir une séance de natation à la piscine Auguste-Delaune, pas besoin de réservation : la période automnale puis hivernale va limiter le nombre d’entrées, comme chaque année. « La FMI (nombre maximal de personnes pouvant se trouver simultanément dans l’établissement) a été fixée à 50 baigneurs et non baigneurs, rappelle Christian Beslin, directeur de l’établissement nautique des Minguettes. Une séance d’aquagym (de 45 minutes) ne pourra pas accueillir plus de 25 personnes, ce qui va réduire bien évidemment le nombre d’inscriptions. Pour l’ensemble de nos séances, on devrait passer de 350 licenciés à une centaine. »

Les consignes et recommandations sanitaires des derniers mois ont naturellement été reconduites : utilisation du gel hydroalcoolique, sens de circulation à respecter (sauf pour les scolaires), douches lors de l’entrée à la piscine, mais pas après une séance… Grosse inconnue : quel protocole sera mis en vigueur lors des compétitions ? Public restreint avec distanciation ? Huis clos ? C’est la Fédération française de natation (FFN) qui en décidera.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *