Pétards et mortiers : le député André Chassaigne alerte le ministre de l’Intérieur

Se faisant le relais de Michèle Picard, le député du Puy-de-Dôme a adressé une question écrite au ministre de l’Intérieur dans laquelle il lui demande de « réglementer strictement la vente en ligne des mortiers et autres artifices de divertissement ».

Photo © Markus Marcinek Pixabay

Président du groupe de la Gauche démocrate et républicaine à l’Assemblée nationale, le député du Puy-de-Dôme, André Chassaigne, s’est fait le relais des démarches entreprises par Michèle Picard pour obtenir une interdiction de la vente en ligne des pétards, mortiers et divers artifices.

Dans une question écrite adressée au ministre de l’Intérieur, André Chassaigne souligne que « depuis plusieurs semaines, la qualité de vie et parfois même la santé des habitants de nombreuses villes de France » sont perturbées. « Cette mise en cause de la tranquillité publique se généralise sur le territoire et prend des proportions jamais égalées », déplore-t-il. Avant de rappeler les arrêtés municipaux pris par certaines villes, en citant l’exemple de Vénissieux, se heurtent à « une difficulté majeure : la vente libre sur internet qui constitue un moyen facile pour se procurer des pièces pyrotechniques et artifices sans aucun contrôle ».

Au regard de ces constats, le député du Puy-de-Dôme demande au ministre de l’Intérieur de « prendre des dispositions pour interdire l’achat de ces produits par des personnes qui n’ont aucune compétence professionnelle (ni certificat de qualification, ni agrément préfectoral) et d’en réglementer strictement la vente en ligne ».

« Il en va de la sécurité des utilisateurs et de la prévention des troubles à l’ordre public », conclut André Chassaigne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *