Métropole de Lyon : 23 vice-présidents et une forte empreinte verte

Le nouvel exécutif métropolitain et l’intitulé des attributions sont connus. Au poste de 4e vice-président, le maire de Vénissieux, Michèle Picard, aura en charge la Lutte contre les discriminations et l’Égalité femmes/hommes.

C’est un exécutif légèrement resserré par rapport au précédent mandat (23 vice-présidents contre 25) qui entourera Bruno Bernard dans la conduite de la politique métropolitaine. On y compte 12 femmes et 11 hommes. Les écologistes y sont logiquement en nombre avec des délégations clés : Émilie Baume (1re VP) à l’Emploi et à l’Économie, Béatrice Vessilier (2e VP) à l’Urbanisme et au Cadre de Vie, ou encore Jean-Charles Koolhass (5e VP) aux Déplacements, Intermodalités et Logistique urbaine. L’empreinte verte se manifeste aussi par la création de nouvelles délégations : Agriculture, Alimentation et Résilience du territoire (Jérémy Camus, 15e VP), Climat, Énergie et Réduction de la publicité (Philippe Guelpa-Bonaro, 21e VP). Ajoutons que l’élu écologiste feyzinois Pierre Athanaze (11e VP), qui figurait sur la liste conduite par Michèle Picard au second tour sur la circonscription des Portes du sud, pilotera les dossiers relatifs à l’Environnement, la Protection animale et la Prévention des risques.

Si les verts sont largement majoritaires (17 vice-présidences), les partenaires de gauche sont bien représentés. Le maire communiste de Vénissieux, Michèle Picard (4e VP), se voit ainsi confier la délégation à la Lutte contre les discriminations et l’Égalité femmes/hommes, un combat dans lequel elle est engagée depuis de longues années. Le président de Sciences Po Lyon, Renaud Payre (3e VP), aura la charge de l’Habitat, du Logement social et de la Politique de la ville. Tandis qu’Hélène Geoffroy (5e VP) et Cédric Van Styvendael (7e VP), les maires PS de Vaux-en-Velin et Villeurbanne, seront respectivement chargés de l’Égalité des territoires et de la Culture. L’ancien maire socialiste de Bron, Jean-Michel Longueval (17e VP), entre également dans l’exécutif avec une délégation à l’Enseignement supérieur et à la Recherche. Enfin, une élue France insoumise, Laurence Boffet (18e VP), sera déléguée à la Participation et aux Initiatives citoyennes.


IDIR BOUMERTIT MEMBRE DE LA COMMISSION PERMANENTE

Dans l’organisation politique de la Métropole de Lyon, la commission permanente vient juste derrière le conseil métropolitain. Elle exerce les délégations qui lui sont déléguées par l’assemblée délibérante. Notamment pour adopter des délibérations de moindre ampleur et/ou qui engagent des montants moins élevés.
Ouverte pour la première fois aux membres de l’opposition, la nouvelle commission permanente a été élue le 2 juillet. Elle compte 65 membres : les 23 vice-présidents et 42 conseillers. Parmi eux, deux Vénissians : Michèle Picard en qualité de vice-présidente, ainsi que le conseiller France Insoumise Idir Boumertit, tous deux élus sur la circonscription des Portes du sud. Une autre élue de la majorité municipale de Vénissieux, l’écologiste Nathalie Dehan, est membre de la commission permanente, mais du fait de son élection sur la circonscription métropolitaine Lyon Sud-Est.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *