Second tour des élections dimanche : quatre candidats et un dispositif sanitaire renforcé

Tant pour les municipales que les métropolitaines, quatre candidats brigueront les suffrages des Vénissians ce dimanche 28 juin : le maire sortant Michèle Picard (gauche et écologistes), le député macroniste Yves Blein, Christophe Girard (droite) et Damien Monchau (Rassemblement national). Dans les bureaux de vote, des mesures sanitaires renforcées sont mises en œuvre pour sécuriser le scrutin.

Longtemps incertain car suspendu à l’évolution de la situation sanitaire, le second tour des élections municipales aura donc lieu ce dimanche 28 juin… avec plus de trois mois de retard sur le calendrier initial. Cette élection se double d’un scrutin métropolitain pour désigner les conseillers qui siégeront à l’assemblée communautaire du Grand Lyon.
Comme le 15 mars dernier, on votera donc deux fois pour choisir, d’une part l’équipe municipale, d’autre part les élus qui représenteront les villes de la circonscription des Portes du Sud (Vénissieux, Saint-Fons, Feyzin, Corbas et Solaize) sur les bancs de la Métropole.

À Vénissieux, le premier tour avait délivré trois enseignements majeurs : une abstention très élevée (mais prévisible dans le contexte épidémique), l’avantage pris par Michèle Picard et la gauche rassemblée sur le candidat LREM Yves Blein, et enfin la percée des écologistes.

Quand la perspective d’un second tour a pris de l’épaisseur, l’attention s’est focalisée sur l’attitude des écologistes : maintien, fusion, avec qui ? Europe Écologie Les Verts (EELV) a fait le choix du rassemblement… à gauche. Sur la liste municipale conduite par Michèle Picard (PCF), huit écologistes font ainsi leur entrée (sur 49 candidats). Cette union est également à l’œuvre sur les Portes du Sud et l’ensemble du Grand Lyon avec l’objectif de faire de l’écologiste Bruno Bernard le futur président de la Métropole.

Face au maire sortant, comme en 2015, on retrouve le chef de file de la droite, Christophe Girard, et le représentant du Rassemblement national, Damien Monchau. Tous deux n’ont pu réaliser de fusion avec une autre liste. Tant localement que sur les Portes du Sud, ils présentent donc des listes identiques à celles du premier tour.

Quant au député Yves Blein, arrivé en 2e position le 15 mars à la tête d’une liste hétéroclite, il s’est assuré pour les municipales le renfort de Yalcin Ayvali, qui a obtenu 5,14 % des suffrages au premier tour. Cette fusion a été très commentée dans la presse nationale et sur les réseaux sociaux, après que Le Progrès a publié un article rappelant la proximité idéologique de M. Ayvali avec les milieux conservateurs musulmans.
Sur la circonscription, l’ancien maire de Feyzin a fait le choix d’une alliance avec Nathalie Frier, maire divers droite de Saint-Fons et représentante au premier tour de Gérard Collomb. Lequel, pour s’opposer à la conquête de la Métropole par la gauche et les écologistes, a conclu un accord très contesté dans ses propres rangs avec le sénateur Les Républicains (LR) François-Noël Buffet.

Un vote masqué

La Ville de Vénissieux a mis en place un dispositif spécifique que les citoyens puissent accomplir leur devoir civique dans de bonnes conditions sanitaires :
• Affichage des consignes de précaution et gestes barrière.
• Fléchage et accès facilité aux points d’eau, mise à disposition de gel hydroalcoolique dans tous les bureaux.
• Gestion des distances de sécurité avec marquages au sol…
• Désinfection régulière du matériel. Néanmoins il est recommandé que les électeurs viennent avec leur propre stylo.
• Masques grand public obligatoires pour les électeurs et les membres du bureau seront équipés de protections.

Les bureaux de vote seront ouverts de 8 heures à 19 heures

En raison des consignes sanitaires en vigueur :
• Le bureau de vote n° 21 Henri-Reynaud sera installé, comme au premier tour, au sein du restaurant scolaire de l’école Gabriel-Péri situé juste en face (1 rue Prosper-Alfaric).
• Le bureau de vote n° 2 hôtel de ville sera transféré dans un modulaire installé sur le parking de l’hôtel de ville.
• Le bureau de vote n° 1 hôtel de ville sera réparti dans deux espaces séparés situés au rez-de-chaussée de l’hôtel de ville (élection municipale : salle habituelle / élection métropolitaine : salle libérée par le transfert du bureau de vote n° 2 dans le modulaire)
• Le bureau de vote n° 4 Monery sera installé dans des locaux plus adaptés, au sein du même groupe scolaire habituel.
• Le bureau de vote n° 6 Charréard sera installé dans des locaux plus adaptés, au sein du même groupe scolaire habituel
Une signalétique sera mise en place afin de diriger les électeurs.

Pour information : Les procurations établies pour le 22 mars (date initiale du second tour) sont maintenues pour le 28 juin. Par dérogation au code électoral une personne peut recevoir deux procurations au lieu d’une seule actuellement. Les démarches sont à effectuer auprès du Commissariat de Vénissieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *