Lycées : comment se passe le retour au bahut ?

Au lycéee Jacques-Brel, comme dans tous les établissements vénissians, les élèves ont a leur disposition des flacons de gel hydroalcoolique. Photo Raphael Bert Expressions

Depuis début juin, des centaines de lycéens « volontaires » ont repris le chemin des cours. Mais rien à voir avec l’avant Covid: port du masque obligatoire, gel hydroalcoolique à disposition, cours à effectifs réduits et par roulement. Sans oublier le nettoyage des salles entre les cours du matin et ceux de l’après midi.

Au lycée professionnel Hélène-Boucher, les cours ont repris le 3 juin. « Uniquement la formation générale, explique le proviseur M.Youssefi. Aucun cours en atelier n’a lieu. Le travail à distance s’est bien passé jusqu’au retour des vacances début mai, date à laquelle nous avons senti un relâchement de la part de nos élèves. D’où l’importance du retour au lycée. Nous accueillons 72 élèves par jour, une à deux fois par semaine avec possibilité de déjeuner à la cantine ».

Au lycée polyvalent Jacques-Brel, 234 élèves sont accueillis le matin et 225 l’après midi. Concernant la filière professionnelle, « nous avons absolument voulu faire revenir les secondes et premières par demie-journée avec comme seul objectif de refaire classe. Les terminales pro reviennent deux demies journées par semaine en cas de rattrapage », précise M.Coursodon le principal. Pour les filières générales et technologiques on privilégie les classes de première avec un travail axé sur les spécialités poursuivies en terminale. « Concernant les secondes, l’accueil individuel est en place depuis plus d’une semaine. Les lycéens de terminale qui passent les oraux de rattrapage sont accueillis en priorité. Ils seront interrogés à l’oral sur ce qu’ils ont fait pendant les deux premiers trimestres ». Pour ceux qui ont le bac en poche, ils peuvent assister à trois ateliers pour la préparation au supérieur, en sciences humaines, sciences et lettres et langues…

L’organisation est semblable à la cité scolaire Sembat-Seguin. « Coté pro, les cours en ateliers n’ont pas lieu, les élèves de seconde ont été accueillis pendant une semaine, les premières et terminales pro se préparent au bac pour ceux qui ne l’ont pas, ou travaillent des matières générales », précise M.Taillandier, le proviseur. Concernant la voie générale et technologique, les secondes sont accueillis par demis-groupes et demies-journées, avec un travail en français, maths, histoire géo, tandis que les premières travaillent sur leurs deux matières de spécialités, et que les terminales ne reviennent qu’en cas de rattrapage.

Dans les collèges plus de 1 000 élèves ont fait leur rentrée. En primaire, ils sont 1 430 à avoir repris le chemin de l’école.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *