Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

Pascal Dureau appelle ses électeurs à voter blanc

Absente du second tour des municipales, « Vénissieux Demain » ne fusionnera pas avec l’une des quatre listes encore en course. Sa tête de liste appelle ses partisans à mettre un bulletin blanc dans l’urne, le 28 juin.

M. Dureau et quelques-uns de ses colistiers, lors de la présentation de sa candidature aux élections municipales de Vénissieux, le 6 janvier 2020. Photo R. Bert Expressions

Absente du second tour des municipales, « Vénissieux Demain » ne fusionnera pas avec l’une des quatre listes encore en course. Sa tête de liste appelle ses partisans à mettre un bulletin blanc dans l’urne, le 28 juin.

Lors du premier tour des municipales, la liste « Vénissieux Demain » conduite par Pascal Dureau avait recueilli 8,89% des suffrages exprimés. Un score en-deçà des 10% nécessaires pour participer au second tour, mais suffisant pour, éventuellement, fusionner avec une autre liste.

Si des discussions ont bien eu lieu avec d’autres candidats, elles n’ont pas abouti à une alliance. « Toutes les conditions n’étaient pas réunies pour cela, soit parce que les partenaires éventuels ne répondaient pas à toutes les attentes, soit parce que les enjeux métropolitains n’étaient pas favorables à une fusion », expliquait M. Dureau à Expressions, le 2 juin. Il annonçait alors se mettre « en retrait », déplorant un « scrutin faussé par l’épidémie », « qui aurait dû être reporté », selon lui.

« On ne vote pas en temps de guerre », confirme M. Dureau dans un communiqué transmis à la presse ce mercredi 3 juin. « Ce type de scrutin pendant l’état d’urgence favorise les institutions en place comme un maire ou un député », estime l’ancien candidat.

Revenant sur la campagne de sa liste, il juge qu’elle « a fait vivre l’espoir de listes citoyennes et nous remercions tous les électeurs qui nous ont accordé leur vote. Nous sommes restés honnêtes, sans jamais attaquer, et nous avons présenté un programme longuement réfléchi. Notre analyse est qu’il fallait un changement de gouvernance et encore une fois, ce sont les impératifs métropolitains qui ont fait la politique de Vénissieux. »

« J’appelle ceux qui ont voté pour moi ou qui avaient l’intention de le faire, à voter blanc », conclut le communiqué de M. Dureau.

2 Commentaires

2 Comments

  1. habitante

    4 juin 2020 à 6 h 47 min

    L’alliance avec la droite de Mr Girard n’a pas marché… pourtant c’est à la mode de virer à droite pour LREM.
    Mme Mertani a mis le feu! Oups pas très solide une liste où les colistiers se contredisent!
    Il aurait peut être mieux valu s’allier à des progressiste de gauche plutôt qu’à un ancien Villieriste!! la honte pour Mr Dureau qui sort de l’échiquier politicard. Il peut retourner à ses patients.

  2. François PROUVOT

    3 juin 2020 à 16 h 10 min

    « Notre analyse est qu’il fallait un changement de gouvernance »
    Mais
    « J’appelle ceux qui ont voté pour moi à voter blanc »
    C’est super cohérent comme position ça !
    Il faut changer, mais surtout ne voter pas pour que ça change…
    On a échappé à un super maire qui aurait pris des décisions.
    Ou pas…

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez également

Portraits

Cette jeune plasticienne née à Vénissieux vient d'obtenir, dans le cadre de la Biennale d'art contemporain de Lyon, le prix de la Jeune création...

Dossiers

Insertion dans la vie locale, mobilier urbain, impacts sur la circulation et sur le stationnement... la concertation continue autour du projet de tramway T10,...

Actus

Le Groupe hospitalier mutualiste des Portes du Sud propose aux enfants une petite voiture électrique pour les transporter de leur chambre au bloc opératoire.

Actus

Pour cette nouvelle édition de la Semaine bleue, la Ville et ses partenaires proposent de briser les idées reçues.

Actus

Lundi prochain, Vénissieux donnera le coup d'envoi d'une série de six grands débats citoyens.