Le parc de Parilly retrouve sagement ses habitudes et son public

Le parc de Parilly a renoué avec une fréquentation quasi normale. Seuls les espaces de remise en forme et les aires de jeux pour enfants, fermés, viennent rappeler que la crise sanitaire n’est pas totalement derrière nous.

La Métropole avait annoncé, mardi 17 mars, la fermeture de tous les espaces verts et aires de jeux à Lyon, ainsi que des parcs de Lacroix-Laval, Miribel-Jonage et Parilly. Après le classement du Rhône en zone verte, jeudi 7 mai, par le directeur général de la Santé, les espaces nature ont rouvert progressivement dès le lundi 11mai.

Pour le parc de Parilly, la rentrée a eu lieu le mardi 12 mai. Les premiers jours, sous un ciel maussade, le parc a gardé sa tranquillité des deux derniers mois. Les parkings clairsemés attestaient de la présence de quelques rares promeneurs. Mais avec le retour du beau temps samedi, l’affluence a presque retrouvé le niveau d’un week-end de printemps ordinaire.

“On est revenu à une fréquentation importante, confirme Franck, un des gardes de la patrouille du parc. On a limité le nombre d’entrées aux parkings. Il y a un tel besoin de s’aérer que des gens de tous profils sont venus : sportifs, marcheurs, cyclistes, ou encore des personnes âgées avec leur chaise pliante ou leur béquille. Des personnes à qui on a d’ailleurs demandé de garder leur vigilance et leur prudence. »

Les aires de loisirs et de jeux, encore fermées, viennent rappeler que la crise sanitaire n’est pas terminée. Les deux espaces dédiés aux étirements et aux exercices, ainsi que les parties réservées habituellement aux enfants ne rouvriront que la situation s’améliore notablement. « On est en attente des préconisations du Haut conseil de la santé publique, reprend Franck. Quand des regroupements de plus de dix personnes se forment, on se montre… Mais avouons-le, il n’y a pas eu de grands écarts. Et il est si facile de garder ses distances sur les espaces du parc.”

Lundi 18 mai, 24 ° en début d’après-midi

Au parc, en ce lundi 18 mai ensoleillé, le tout public est là : Geneviève, retraitée depuis une dizaine d’années qui apprécie de ne plus devoir se contenter d’une petite balade sur le trottoir, Saïd et Abdel, des habitués du parc qui peuvent enfin faire leurs 8-10 km sans craindre la réprimande d’un garde, les habituels boulistes heureux de récupérer leur aire de prédilection à quelques mètres de l’espace musculation. Même la championne Mélina Robert-Michon a déjà retrouvé, le 13 mai dernier, ses disques et le bon air du parc, comme elle l’a évoqué sur son site Facebook…

Mélina Robert-Michon et son coach (photo FB Robert-Michon)

 

Une pensée sur “Le parc de Parilly retrouve sagement ses habitudes et son public

  • 20 mai 2020 à 6 h 27 min
    Permalink

    Le parc est le poumon vert le plus proche, effectivement on se rencontre à nouveaux entre amis, le confinement passé on a plaisir à papoter à retrouver le lien social. Les aires de jeux des enfants et des jeunes sont encore fermées, une sage décision pour éviter de nouvelles contagions. Les sportifs sont respectueux des distances, pas de masques et gants jetés au sol, pourvu que cela dure…. bon we de l’ascension à tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *