Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

Écoute psychologique : « on n’est pas tous égaux devant la solitude »…

Pierre Bourdariat, psychologue et psychanalyste, tient une permanence téléphonique gratuite depuis le début du confinement. Une vingtaine de personnes l’a contacté. Il devrait poursuivre sa permanence jusqu’à fin juin.

Photo Gerd Altmann Pixabay

Pierre Bourdariat, psychologue et psychanalyste, tient une permanence téléphonique gratuite depuis le début du confinement. Une vingtaine de personnes l’ont contacté. Il devrait poursuivre cette permanence jusqu’à fin juin.

Dans la période actuelle, il peut être précieux de pouvoir exprimer un mal être, un stress ou tout simplement raconter ce qui ne va pas à une oreille bienveillante et experte. C’est justement la raison d’être de la permanence psychologique téléphonique mise en place depuis le début du confinement par Pierre Bourdariat, psychologue et psychanalyste. « Un de mes collègues avait proposé ce type de permanence dans sa localité. Habitant Vénissieux, j’ai décidé de faire comme lui. La Ville à tout de suite accepté ». Depuis, une vingtaine de personnes a pris contact avec lui. L’entretien téléphonique varie de trente minutes à une heure, de manière anonyme ou non. En cas de besoin, il peut être convenu que la personne qui appelle puisse recontacter le professionnel.

« Dans cette période, beaucoup de gens se retrouvent sans personne à qui parler » explique Pierre Bourdariat. Photo DR

Le profil des personnes appelantes ? Plutôt seules et âgées, et énervées par la solitude. « Lors de ces entretiens, j’entends la grande difficulté qu’est pour eux le confinement. Beaucoup se retrouvent sans personne à qui parler. Et n’ont plus de ressources personnelles suffisantes pour assumer cette solitude.  Il met en jeu leur vie antérieure, et des situations difficile peuvent refaire surface. On peut me parler aussi des relations parfois conflictuelles avec les enfants.»

Existe-t–il des pathologies spécifiques au confinement ? « Je ne pense pas. La question des profils psy de personnalité n’est pas du tout au premier plan, dans le confinement. Mais celle de l’éducation, des facilités plus ou moins grandes qu’on a eues, permettent d’affronter plus facilement la solitude d’aujourd’hui… Nous ne sommes pas égaux  face à cet événement. Déjà, nous n’avons pas tous les mêmes conditions de logement, certains sont seules d’autres entourés. »

La sortie du confinement sera pour tous un grand soulagement, mais il se peut que certaines personnes doivent faire face à de nouvelles difficultés. « C’est pourquoi je propose de tenir cette permanence jusqu’à fin juin ».

CONTACT : 06 61 42 88 39 (de 8 h à 10 h puis de 18 h à 21 h). Possibilité de fixer un entretien téléphonique à un moment particulier en faisant une demande par SMS.

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez également

Culture

Pour son retour en live du 14 au 16 juillet, le festival Fêtes escales annonce une programmation "populaire et élégante, énergique et sensible". À...

Actus

Dans une lettre rendue publique le 17 mai, l'ancien député-maire de Vénissieux, en désaccord avec la stratégie d'union avec la France insoumise, annonce qu'il...

Actus

Le 12 mai, Michèle Picard défendait devant le tribunal administratif ses arrêtés interdisant les expulsions locatives sans solution de relogement, les coupures d'électricité et...

Actus

Belle initiative que celle prise ce samedi par les conseils de quartier Jules-Guesde et Parilly, en partenariat avec le centre social de Parilly.

Actus

Ce jeune homme a décidé de tout lâcher et de marcher seul jusqu’à Jérusalem, une aventure humaine pour découvrir de nouvelles cultures.