Les grandes manifestations estivales annulées ou reportées

 

La déclaration du 13 avril du président Macron sonne le glas pour les grandes manifestations culturelles et sportives qui devaient se tenir cet été. Les festivals Jazz à Vienne et les Nuits de Fourvière sont annulés. Aucune annonce n’a encore été faite pour les Fêtes escales, mais le rendez-vous vénissian de la mi-juillet semble très compromis.

« C’est avec beaucoup d’émotion mais avec conscience et responsabilité que nous vous informons du report à l’été 2021 de notre quarantième édition qui devait se tenir du 25 juin au 11 juillet. »

Ce 14 avril au matin, sur la page Facebook de son festival, le directeur de Jazz à Vienne annonce ce que laissait prévoir la déclaration d’Emmanuel Macron, la veille au soir. Laquelle a sonné le glas pour un grand nombre de spectacles de grande envergure pour lesquels subsistait encore un espoir.

Déjà, plusieurs organisateurs des grandes manifestations culturelles et sportives à venir avaient pris les devants. On avait ainsi appris que ne se tiendrait pas le festival de Cannes en mai. Après un premier report annoncé par Thierry Frémaux pour fin juin ou début juillet, qui sait si l’édition 2020 sera annulée ou reportée ?

Prévu en mai-juin, le tournoi Roland-Garros a été repoussé et devrait avoir lieu du 20 septembre au 4 octobre. Pour le Tour de France, habituellement en juillet, on a d’abord parlé de courses en huis-clos puis de report en août, un mois au cours duquel se déroule aussi le Tour d’Espagne. L’équation se pose donc avec plusieurs inconnues.

Organisé en juillet, le festival d’Avignon vient de déclarer forfait et annonce son annulation quelques heures après la prise de parole télévisuelle d’Emmanuel Macron. Quant aux J.O. de Tokyo, dès le 24 mars le Premier ministre japonais avait annoncé leur report en 2021. Mais leur directeur a fait part de ses doutes pour la tenue d’une aussi grosse manifestation en juillet de l’an prochain, d’où une séries de déclarations plus ou moins contradictoires ces derniers temps.

Et les Fêtes escales ?

Plus proches (géographiquement) de nous, les Nuits de Fourvière, qui devaient avoir lieu du 2 juin au 31 juillet, nous apprennent leur annulation sur leur page Facebook.

Et, plus proches encore, qu’en est-il de nos Fêtes escales, dont on attendait les concerts gratuits dans le parc Dupic du 13 au 15 juillet ? Pour l’instant, aucune déclaration officielle n’a été faite. Mais pas besoin d’être Nostradamus pour songer à de fortes chances de report ou d’annulation. Il suffit de réécouter Emmanuel Macron : « Les grands festivals et événements avec un public nombreux ne pourront se tenir au moins jusqu’à la mi-juillet. La situation sera collectivement évaluée à partir de mi-mai, chaque semaine, pour adapter les choses et vous donner de la visibilité. »

Enfin, si le président a abordé la question d’un probable déconfinement à partir du 11 mai et d’une réouverture progressive des crèches, écoles, collèges et lycées, il a ajouté que « les lieux rassemblant du public, restaurants, cafés et hôtels, cinémas, théâtres, salles de spectacle et musées » resteraient en revanche « fermés à ce stade ». Autant dire que rien n’indique encore la possible réouverture du cinéma Gérard-Philipe. Quant au Théâtre de Vénissieux et Bizarre !, si leur saison 2019-20, interrompue en plein vol, est bel et bien achevée, on ne sait encore à quel moment la nouvelle programmation pourra être révélée au public.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *