Sécurité routière : la Ville veut “provoquer une prise de conscience collective”

Au lendemain d’un nouveau drame de l’irresponsabilité qui a coûté la vie à deux septuagénaires Vénissianes, Michèle Picard annonce le lancement d’une campagne de prévention et d’actions.

Sur les grands axes de circulation de Vénissieux, on déplore ces derniers mois plusieurs accidents de la circulation aux conséquences tragiques. Une fillette grièvement blessée boulevard Lénine à la Darnaise ; un retraité, Gérard Nesme, tué après avoir été fauché sur le boulevard Ambroise-Croizat ; deux frères, Étienne et Guillaume Wolf — le premier a survécu, le second est décédé — violemment percutés par une voiture qui venait de griller un feu rouge alors qu’ils s’engageaient sur l’avenue Charles-de-Gaulle.

Un an après ce terrible accident, pour lequel le chauffard qui roulait sans permis a été condamné le 10 avril à une peine de cinq ans d’emprisonnement, l’axe Charles-de-Gaulle a été le théâtre d’un nouveau drame. Le mercredi 1er mai, deux septuagénaires Vénissianes qui traversaient l’avenue ont été renversées par un jeune conducteur san-priot qui, lui aussi, roulait sans permis. L’une d’elles est morte sur le coup, la seconde quelques heures plus tard à l’hôpital Édouard-Herriot.

Pour chacun de ces accidents, l’irresponsabilité des conducteurs est directement en cause. Dans un communiqué publié le mercredi 2 mai, le maire de Vénissieux, Michèle Picard, exprime sa “colère” et s’associe “à la peine des familles dont la vie a basculé brutalement”. Avant d’annoncer que “la Ville va travailler dans les mois qui viennent, avec l’ensemble de ses partenaires, à la mise en place d’une campagne de prévention et d’actions afin de provoquer une prise de conscience collective face aux dangers de certains comportements. J’en suis convaincue, nous sommes tous responsables de la sécurité sur la route et dans les rues de la ville.”

“Nous déployons déjà des efforts au quotidien, rappelle Michèle Picard, avec les contrôles de vitesse, les radars pédagogiques, la vidéo verbalisation… Mais cela ne suffit pas à empêcher tous les comportements délictueux […]. La Ville va donc renforcer son action sur cette question de la sécurité routière”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *