Groupe scolaire Gabriel-Péri : les enfants mobilisés pour la planète

À l’heure où les collégiens et lycéens descendaient dans la rue pour manifester pour le climat, le 15 mars dernier, les écoliers du groupe scolaire Gabriel-Péri manifestaient eux aussi, mais dans leur école !  Dans le cadre d’un travail pédagogique, ils avaient travaillé sur les insectes et les ont dessinés : papillons, coccinelles, araignées et autres petites bêtes, qu’ils ont ensuite accrochées dans leur dos.

À 15 h 45, Marc Laurent, le directeur, donnait le top départ du rassemblement. Descendant de leur classe, les écoliers traversaient la cour, dans le calme et tête baissée. Un décompte était alors lancé par le chef d’établissement. À l’issue de celui-ci, les enfants ne bougeaient plus observaient une minute de silence. Une façon de signifier symboliquement ce que serait la disparition des insectes, et des espèces menacées par les pesticides. Les petits de Maternelle s’étaient rassemblés le matin, avec des masques de papillons qu’ils avaient réalisés.

Les parents n’étaient pas au courant de cette action. Ils ont été agréablement surpris. « C’est bien que nos enfants prennent conscience de l’importance de leur environnement. Nous en parlons à la maison. Ma fille aînée qui a 13 ans, actuellement au collège, se sent très concerné par le climat », précise un papa venu chercher ses deux plus jeunes enfants.

Sur les portes de l’établissement, les adultes pouvaient lire des articles sur le réchauffement climatique ainsi qu’une partie du message adressée à la COP 24 sur les changements climatiques par Greta Thunberg, cette jeune suédoise, militante pour le climat, qui fait la grève de l’école tous les vendredis : « Le futur des générations qui viennent repose sur vos épaules. Ceux d’entre nous qui sont encore des enfants ne pourront pas changer vos actions actuelles quand nous serons suffisamment âgés pour faire quelque chose ».

Photos Raphaël Bert – Expressions les nouvelles de Vénissieux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *