Extension en vue pour le collège Michelet

Pour faire face à la hausse des effectifs dans les collèges, la Métropole a décidé d’un programme d’extension en urgence pour le bon déroulement de la rentrée 2019. Le collège Jules-Michelet de Vénissieux fait partie des établissements concernés.

Chaque année, sur le territoire du Grand Lyon, il y aurait environ mille élèves supplémentaires. Si le défi est de taille pour les communes qui sont en charge des bâtiments scolaires du premier degré, il l’est également pour la Métropole, compétente au niveau des collèges. Le chiffre d’un collège à construire par an est avancé.

Pour Vénissieux et Saint-Fons, un nouvel établissement est du reste annoncé dans les toutes prochaines années. Mais la hausse des effectifs est telle que le conseil métropolitain a décidé, le 28 janvier dernier, de lancer des travaux d’extension en urgence pour le bon déroulement de la rentrée 2019.

Disposant d’un grand terrain, le collège Michelet a été choisi pour bâtir 900 m2 de locaux pédagogiques et de vie scolaire sur deux niveaux, ainsi qu’un espace de restauration de 400 m2 pour 300 couverts par jour. Le montant estimatif de l’opération s’élève à 3,5 millions d’euros.

S’exprimant au nom du groupe communiste, Parti de gauche et républicain, l’élue vénissiane Marie-Christine Burricand s’est félicitée de cette décision. « Mais elle va laisser sur leur faim bon nombre d’autres collèges qui sont confrontés à la vétusté de leurs locaux et à l’attente de travaux qui n’ont jamais été entamés, a-t-elle ajouté à l’adresse du président Kimelfeld. Je pense par exemple au collège Aragon. »

« Tout en reconnaissant les efforts entrepris », la conseillère métropolitaine a appelé de ses vœux « un bilan transparent de l’état des collèges […] et un plan pluriannuel qui permettrait de voir plus loin que la prochaine rentrée ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *