“Le Courage des oiseaux” : tournage à tire-d’aile

“Une dernière et c’est bon !”

Depuis le début de la matinée du 17 octobre, une équipe de tournage a investi la cour de l’école Saint-Exupéry pour une scène du Courage des oiseaux. Ce spectacle de Traction Avant, qui sera programmé au Théâtre de Vénissieux le 5 décembre, nécessite quelques parties filmées. Mises en boîte efficacement et rapidement car le temps presse.

“Nous avons débuté le tournage dans le petit parc du centre social Roger-Vailland puis nous sommes allés à la salle Érik-Satie, énumère Marc Bernard, le directeur de la compagnie vénissiane. Nous avons encore filmé dans un appartement, au salon de coiffure d’Oliver, dans une voiture… Aujourd’hui, après l’école, nous allons au péristyle de l’Opéra de Lyon et au Bagel Corner, rue Neuve à Lyon. Le 7 novembre, nous irons encore au lycée Jacques-Brel.”

Tandis que le metteur en scène Slimane Bounia et ses techniciens, Marco au son et Étienne à l’électro et la lumière, s’affairent autour de la steadycam, Marc gère les enfants avec les enseignants. Lesquels enfants sont ravis. Posez-leur la question, la réponse ne se fera pas attendre : “Ouuuuuui. On passera sur quelle chaîne ?” Bon, ce n’est pas faute de leur avoir expliqué que c’était pour un spectacle de théâtre mais on ne sait jamais…

“Il s’agit de deux classes de CE2, reprennent Slimane et Marc. Mickaël Barjon, le directeur de l’école, nous a autorisés à filmer les lieux.”

La seule consigne donnée systématiquement aux enfants est de ne pas regarder la caméra.
“Trente-et-un jeunes vont participer au Courage des oiseaux, reprend Marc Bernard. Certains viennent du lycée Jacques-Brel et le bouche-à-oreille a bien fonctionné. Anissa, élève à Brel, joue l’héroïne. Elle est venue faire le casting avec sa copine Lina qui s’est embarquée elle aussi dans l’aventure.”

Tout ce qui est tourné va donc enrichir le spectacle sur scène. D’ailleurs, pour les jeunes comédiens, les vacances de la Toussaint vont être fort occupées. “Nous serons tous les jours à Satie et à l’école de musique pour la création de la pièce. Après les vacances, nous reprendrons tous les jeudis soirs du mois de novembre. La dernière semaine, jusqu’à la création sur scène du 5 décembre, nous nous verrons tous les soirs et le week-end des 1er et 2 décembre. Le 3, il y aura la pré-générale, le 4 la générale au théâtre et le 5, la représentation.”

À Saint-Exupéry, Slimane et son équipe filment donc une sortie d’école, champ et contrechamp. “Le rôle principal, celui de Mo enfant, est tenu par Jephté. Et la petite fille, Pok, c’est Kelia.” Devenus adultes, les deux rôles seront interprétés par Anissa et Abderemane.

Pendant ce temps, Marc explique à ceux qui ne comprennent pas pourquoi il faut recommencer la même scène aussi souvent : “C’est ça, le cinéma, on fait, on refait et on refait encore et, après, ça ne dure que quelques secondes à l’écran.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *