Vénissieux Football Club ne pense qu’à l’accession

Bleu et rouge, les couleurs du Vénissieux FC, né de la fusion de l’ASM et de l’USV

Pour son premier match officiel, le Vénissieux FC s’est imposé 2 à 0. Les ambitions des joueurs et des dirigeants sont claires : monter en Régionale 1 dès l’an prochain.

Certes, l’affiche n’était pas exceptionnelle, Roanne ne faisant pas partie des équipes de haut standing. Mais la première rencontre du championnat de Régionale 2, samedi dernier au stade Laurent-Gérin, avait valeur de symbole. Il s’agissait en effet du premier match officiel du Vénissieux FC, né de la fusion entre l’US Vénissieux et l’AS Minguettes Vénissieux.
Les dirigeants vénissians avaient mis petits plats dans les grands : speaker à la voix qui porte, sono qui crache, pubs autour du terrain, et même présence de jeunes ramasseurs de balles. Sur le banc, pour étoffer le staff technique, présence de Bailly Ouraga, ancien coach de l’AS Minguettes. Sur le terrain, pas moins de six nouveaux joueurs. Et bien évidemment une nouveauté visible à l’œil nu, la tenue rouge et bleu du club…

Sans entrer dans le détail d’une rencontre que les Vénissians ont géré avec sérieux et détermination, on retiendra le succès logique acquis en première période sur des réalisations de Avci et Sako, le premier faisant effectuer au ballon une gracieuse courbe qui plongeait pleine lucarne. De bon augure dans un championnat où Valence, Misérieux, Bron et Vénissieux font figure de prétendants à l’accession en Régional 1, dernier tremplin avant le premier niveau national, la N3.

Interrogé avant la rencontre, Nordine Kari, directeur sportif et technique du club, n’y allait pas quatre chemins — exit la langue de bois si chère à certains dans ce milieu : « Nous n’avons qu’un seul objectif cette saison, l’accession en Régionale 1. C’est même une obligation. Depuis quelques saisons, on traîne, et on voit nos clubs voisins qui montent d’étage en étage. Je suis clair : si au mois de décembre on dévie de cet objectif, on prendra les mesures nécessaires pour corriger le tir. »
Clubs adverses… et joueurs vénissians sont prévenus.

La premier onze de Vénissieux FC : Taam, Zemmouri, Fedlaoui, Laieb, Djellab, Dini, Nsondé, Khaldoun, Fettache, S. Paillot, Avci, Azizi, Sako, Faleh.

Même le passeur – ici Karim Fettache – est félicité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *