Biennale de la danse : le parcours du défilé vénissian modifié

Ce dimanche 9 septembre, une semaine avant le grand défilé lyonnais, les 180 danseurs, acrobates, musiciens et assistants dirigés par les compagnies Traction Avant et Virevolt, font un dernier galop d’essai dans les rues de Vénissieux. Attention : le parcours initialement prévu a été légèrement modifié.

Encore une répétition le 6 septembre, la générale le 8 et le défilé de la Biennale de la danse sera fin prêt à arpenter les rues vénissianes, le dimanche 9 septembre, à partir de 15 heures. Le parcours initialement prévu a été modifié pour des raisons liées aux transports en commun. Conséquence : le boulevard Ambroise-Croizat, la rue Paul-Bert et l’avenue Marcel-Houël ne seront pas empruntés. Le défilé partira de la rue Ethel-et-Julius-Rosenberg, avant de prendre l’avenue Jacques-Duclos, puis le boulevard du Docteur Coblod, avant de revenir sur l’avenue Jacques-Duclos.

Le 30 juin dernier, sous une chaleur accablante, les 180 participants vénissians avaient rodé leur spectacle, menés par Juliette, perchée sur ses échasses, sur le thème “I have a dream” inspiré d’un célèbre discours de Martin Luther King.

“Nous avons 65 danseurs, une cinquantaine de musiciens, une vingtaine de circassiens, des pousseurs et des porteurs d’eau”, précise Marc Bernard, le directeur de la compagnie Traction Avant, qui pilote le groupe vénissian avec la compagnie Virevolt.

Ce n’est pas rien à préparer, un défilé, et ceux qui y ont déjà participé savent bien de quoi il retourne. D’autant plus que la consigne est stricte, dictée par les organisateurs de la manifestation lyonnaise : “N’oubliez pas, vous êtes en spectacle tout au long du trajet !”

Le 16 septembre, le grand défilé lyonnais, placé pour cette édition 2018 sous le signe de la paix, ira comme de coutume des Terreaux à Bellecour. Outre nos Vénissians, il sera composé des groupes de Bron, Bugey Sud, Drôme-Ardèche, Feyzin et Saint-Fons, Université de Lyon, Lyon et Vaulx-en-Velin, Saint-Etienne, Savoie et Haute-Savoie, Trièves et Matheysine, Vienne et agglomération, et enfin Villeurbanne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *