Horizon Parrainage : les liens du cœur

L’association met en lien des enfants vivant dans un environnement socio-affectif fragilisé avec des personnes désireuses de donner de leur temps. Le témoignage d’Anne-Sophie, Vénissiane et marraine de Morgan, 8 ans.

Pour devenir parrain ou marraine
Il suffit de remplir un dossier de candidature présentant sa situation familiale, un extrait de casier judiciaire, ses motivations et la place que l’on imagine occuper auprès de l’enfant et de ses parents. Le candidat est alors reçu par un psychologue et un travailleur social qui vérifient la stabilité du projet. Parrains et marraines sont ensuite suivis par un référent de l’association, personne ressource qui fait le lien avec la famille et l’enfant et répond aux questions, hésitations, etc. Des cafés-rencontres sont également organisés tous les trimestres.
Plus d’informations : www.horizonparrainage.fr

“Il est évident que l’on n’élève pas un enfant seul !” Tel est le leitmotiv de Marion Sessiecq, coordinatrice de l’association Horizon Parrainage, créée en 2005, “en même temps que la charte nationale de parrainage de proximité”. En 2017, 154 enfants de la Métropole étaient parrainés ou en cours de parrainage dont quatre Vénissians. “Il s’agit pour un citoyen lambda qui a envie de donner de son temps de partager des moments avec un enfant issu d’une famille isolée, précaire ou monoparentale, détaille Marion Sessiecq. Les parrains et marraines ne sont absolument pas là pour remplacer un parent défaillant mais bien pour partager, avec la famille, la responsabilité de faire grandir un enfant.”
C’est le choix qu’a fait Anne-Sophie, Vénissiane travaillant à France 3 et marraine de Morgan, 8 ans, habitant des Minguettes. “Je suis fille unique, sans enfant, je n’ai ni neveu ni nièce mais je ressentais le désir de transmettre, de partager ce que j’aime avec un enfant.” Après des débuts compliqués et un temps nécessaire d’adaptation — “Morgan avait 5 ans, c’était un enfant très introverti qui faisait beaucoup de caprices, pensant que je n’étais là que pour lui acheter ce dont il avait envie” —, les deux protagonistes se sont apprivoisés et ont fini par trouver leur rythme. “On se voit en moyenne tous les quinze jours. Je l’emmène également en vacances avec ma mère qui est devenue sa grand-mère d’adoption. Je suis très branchée culture et ensemble, on visite des musées, on va voir des spectacles. Lors d’un concert de musique baroque, il a été hypnotisé par les violons et le chant des femmes. Ça lui fait du bien de sortir de son quotidien et de sa fratrie.” Ce que confirme Isabelle, la maman de Morgan, originaire du Bénin, ravie que son fils puisse “se nourrir d’autres traditions et s’épanouir dans cette relation qui lui apporte beaucoup. Ils se comprennent tellement bien tous les deux. Pour moi, Anne-Sophie est sa deuxième maman !” “Je suis très attachée à Morgan, approuve l’intéressée. Nous n’avons pas de lien du sang mais nous avons créé des liens du cœur. Il fait désormais partie de ma vie et j’adore le voir heureux.”
En moyenne, les parrainages durent quatre ans, certains beaucoup plus. “Les familles ont parfois besoin d’une bouée pour traverser des moments difficiles, explique Marion Sessiecq, puis la présence du parrain ou de la marraine s’avère moins nécessaire. La relation s’essouffle et il s’agit de formaliser au mieux la fin de parrainage.”

 

L’association recherche des bénévoles
Horizon Parrainage Lyon emploie deux salariées et une douzaine de bénévoles viennent en renfort pour faire fonctionner la structure. Vous êtes assistante sociale, éducateur, médecin en PMI, enseignant, vous avez un goût pour l’engagement associatif et vous aimez le travail en équipe ? Vous pouvez postuler auprès de l’association toujours à la recherche de personnes compétentes. À raison de six heures par mois, vos missions seront d’étudier les candidatures, d’accompagner des futurs parrains et de devenir le référent entre un enfant et son parrain.
Contact : 04 72 05 84 85 – contact@horizonparrainage.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *