Odile Chadebech nous a quittés

Odile Chadebech lors d’une commémoration du maquis de l’Azergues

Odile Chadebech, membre de la présidence d’honneur du comité du Rhône de l’ANACR (Association nationale des anciens combattants et amis de la Résistance) est décédée dans sa 94e année. Longtemps résidente de Vénissieux, très impliquée dans la vie militante locale, Odile Chadebech fut résistante dès 1940 à l’âge de 16 ans, membre de la CGT interdite puis de la jeunesse communiste clandestine.

Au sein du Front uni de la jeunesse patriotique, elle agira comme agent de liaison de la Résistance au côté de Roger Pestourie. Connue sous le pseudonyme de Régine ou de la benjamine de Villeurbanne, la jeune Odile Monin côtoya nombre de dirigeants éminents du combat clandestin contre l’occupant et les collaborateurs du régime pétainiste.

Avec son compagnon Marcel Chadebech, commandant Caron des maquis de l’Azergues, elle témoignera le reste de sa vie de l’engagement vécu.

“Avec Odile, nous perdons un témoin important de cette période et des combats qui ont permis de construire notre société d’aujourd’hui, réagit Roger Gay, président départemental de l’ANACR. Vigilante, Odile était de tous les combats pour que les acquis de la Résistance et du programme du CNR ne soient pas remis en cause. Elle n’a jamais cessé de s’engager pour les droits de l’homme, la liberté, la démocratie, la paix… et contre toutes les résurgences des idées nazies et fascistes.”

L’ANACR “salue la mémoire de cette grande dame qui a toujours participé activement à la vie de l’association tant localement que nationalement, et qui était également très investie au sein de l’association des maquis de l’Azergues”.

Un recueillement aura lieu au moment de son incinération le lundi 13 août à 14h30, au funérarium du cimetière du Grand Lyon à Bron.

Odile Chadebech a souhaité que ses cendres soient dispersées auprès de celles de son compagnon, Marcel Chadebech, au maquis du Magat dans l’Azergues.

Une pensée sur “Odile Chadebech nous a quittés

  • 9 août 2018 à 22 h 36 min
    Permalink

    Au revoir mamie adorée.
    Tu es partie rejoindre papys mais tu sera toujours là dans nos coeurs et nos pensées.

    Gros bisous on t’aime mamie.
    Sylvain, et tes arrières petits enfants Elyne et Maël.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *