[Vidéo] Les CSM, ils en redemandent !

 

Avec une adhésion annuelle fixée à 23 euros et des activités très diversifiées, les centres sportifs du mercredi font le plein. Le gala de fin d’année scolaire qui s’est tenu mercredi 20 juin en est l’illustration.

Le gala des mercredis sains
Même l’insolence d’un soleil écrasant n’a pas eu l’air de les déranger en ce mercredi 20 juin, au stade Laurent-Gérin. En réunissant plus de 500 enfants d’écoles primaires de la ville, le gala de fin d’année des centres sportifs du mercredi (CSM) a été une indéniable réussite. La variété des disciplines pratiquées et l’énergie déployée par ces écoliers ont fait plaisir à voir.
Entourés par Andrée Loscos, adjointe aux sports, et Nacer Khamla, conseiller municipal, les éducateurs sportifs, ETAPS ou vacataires, ont eu la bonne idée de proposer du tir à la corde, des courses de relais sur obstacles, du baby-foot humain et des tirs de précision avec balles ou ballons sur des surfaces scratchées. Précisions apportées par Éric Sagbo et Frédéric Salles, deux éducateurs sportifs de la ville : « Pour 23 euros l’année, l’inscription permet aux enfants de prendre part à une trentaine de séances réparties sur l’année scolaire. Ils peuvent découvrir tout type de discipline, de la lutte, du roller, des sports co, de l’escalade…”.

Découvertes et initiations
À la différence des Vénissiades qui se sont achevées le vendredi 22 juin et qui sont organisées durant le temps scolaire, les CSM sont programmées le mercredi après-midi. « Dans la mesure du possible, tout en gardant des activités de base (foot ou basket), on essaie de proposer des activités nouvelles, avec des séances découvertes ou des initiations”, poursuivent les deux éducateurs.
Et on peut dire que globalement les enfants sont ravis. Seule ombre au tableau, la faible participation des parents. « Certes, pour des tas de raisons, il n’est pas évident pour la plupart des parents de venir encourager leurs enfants un mercredi après-midi, mais quand même…, se désolait Andrée Loscos. Il y a quelques années de cela, on avait décalé ce gala pour le terminer aux alentours de 19 heures. Mais on n’avait pas plus de parents. C’est bien dommage, même si cela n’enlève en rien la qualité et l’intérêt de cet événement. »

Syrine et Dahbia (10 et 11 ans) : « Vive le sport »

 

Elles ont été de la fête, se déployant avec une rare énergie lors de ce gala de fin d’année. Inscrites à l’école du Centre, Syrine et Dahbia aiment le sport presque sous toutes ses coutures, et le pratiquent assidûment. Ce duo de copines a été rafraîchissant lors d’une demi-journée marquée par de fortes chaleurs. Toutes deux n’ont cessé d’afficher un large sourire malgré l’effort déployé lors du tir à la corde ou du relais par équipes.« On fait beaucoup de sport en dehors des centres du mercredi, a indiqué Dahbia, la plus grande. J’ai pris une licence au CLAM-V basket, il y a plus de deux ans. Je m’entraîne deux à trois par semaine. Et avec les activités proposées le mercredi après-midi par la Ville, ça commence à faire pas mal de sport.”

Syrine n’est pas en reste : « J’ai pratiqué le basket, comme Dahbia, mais un peu plus tard. On a les mêmes préférences : la piscine, le roller et la lutte. » La passion du sport et notamment de l’athlétisme affichés par leur instit, Didier Girard, y est peut-être pour quelque chose.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *