Nom d’un petit binôme !

La compagnie vénissiane dédouble sa tête pensante, avec le cinéaste Slimane Bounia qui rejoint Marc Bernard à la direction artistique. Tous deux veulent mobiliser les 16-25 ans pour un projet de comédie musicale.

Créée il y a 34 ans par Marcel Notargiacomo, qui a laissé les rênes de la compagnie vénissiane à Marc Bernard il y a dix ans, Traction Avant Compagnie (TAC pour les intimes) a toujours aimé vagabonder d’un genre artistique à l’autre. Incontournable dans la break dance des années quatre-vingt, la compagnie a également abordé le chant, le théâtre et la vidéo, avec Slimane Bounia. C’est justement ce dernier qui, après lui aussi une dizaine d’années d’interventions au sein de TAC, la première avec Ohé — et la dernière dans La Clé —, rejoint Marc à la direction artistique. « Avec ce binôme, explique Slimane, nous voulons renouveler le projet artistique. La nouveauté, en plus de ce que je faisais déjà, est que je vais désormais assurer les mises en scène des spectacles de Traction Avant. »

Tous deux en parlent comme d’un « retour aux sources », mettant en avant « une histoire avec le hip-hop et des projets de territoire en lien avec les habitants ». Et aussi des créations de spectacles vivants comportant des images. « Nous sommes à fond avec ce qu’a construit Marcel Notargiacomo — NDA : disparu en 2014 — et nous avons envie de mettre nos pas dans les siens. »

Toutes ces envies vont avoir de premières répercussions sur les réseaux sociaux. « Nous allons travailler notre site internet pour qu’il devienne un support de nos spectacles. C’est sur la toile que la création continue à se déployer. »

Le Courage des oiseaux
Le prochain projet de Traction Avant est une comédie musicale. « Nous allons réaliser les 9 et 10 mars un court-métrage qui sera un produit d’appel. Il sera diffusé avant les films au cinéma Gérard-Philipe. Nous voulons mobiliser les 16-25 ans, une vingtaine au minimum. »

Tous les volontaires seront ensuite auditionnés en juin. Puis, de septembre à décembre, Traction Avant entrera en phase de création (chorégraphie, musique, jeu). Les représentations commenceront en décembre.

« Pour la chorégraphie, reprend Marc Bernard, nous avons fait appel à Aurélien Kairo et Karla Pollux de la compagnie De Fakto. La direction musicale sera confiée à Katia Vichard. Slimane assurera la mise en scène et la partie vidéo. Avec une narration qui se promènera entre des séquences enregistrées dans des quartiers et les éléments scénographiques. »

Le Courage des oiseaux, le titre de la comédie musicale, aura cinq personnages principaux recrutés parmi ces jeunes. « Sur scène, il n’y aura que des amateurs qui seront encadrés par une équipe pro. Ce sera une façon de leur mettre le pied à l’étrier. Une manière d’être fidèles à cette énergie qui nous a portés, au pied des tours, dans les années quatre-vingt ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *