« Mon téléphone, il y a toute ma vie dessus »

Pour Gloria Fasciglione, 21 ans, l’idée de vivre deux jours sans portable n’était même pas envisageable.

« Mon téléphone, c’est tout pour moi. C’est à la fois mon réveil, mon GPS, mon appareil photo… J’en prends énormément soin. Il me propose les informations les plus importantes, qu’elles soient locales ou internationales : sport, people, et tous les événements importants. Grâce à lui, j’écoute de la musique, je joue à des jeux de logique, je regarde des films… Et surtout je communique beaucoup par SMS. En une journée, je peux en envoyer facilement 250 à 300 !

Je suis aussi très accro aux réseaux sociaux, principalement Facebook et Snapchat*. Facebook, je l’utilise plutôt pour ma famille. On s’échange des photos, on participe à des conversations de groupe pour se voir ou se donner des nouvelles. Snapchat, c’est plus pour les amis. Les gens mettent un peu toute leur vie dessus : ce qu’ils mangent, l’endroit où ils se trouvent, etc. J’ai quitté Instagram, que je trouve trop voyeuriste et trop ouvert à tout le monde.

D’une manière générale, je passe beaucoup de temps avec mon téléphone, au minimum six ou sept heures par jour. Je suis joignable à n’importe quelle heure. La nuit, il reste allumé, et comme je dors peu, je m’en sers souvent. Si je devais me le faire voler ? Ce serait le drame, j’ai vraiment toute ma vie dessus ! « 

* Réseau social où les envois s’autodétruisent en quelques secondes après avoir été lus.

Une pensée sur “
« Mon téléphone, il y a toute ma vie dessus »

  • 21 septembre 2020 à 14 h 11 min
    Permalink

    bonjour,
    je suis christian et j’étais un ami de ton père toni.J’ai été en contact avec ton frère Anthony,j’ai eu un souci de portable et j’ai perdu tous mes contacts mémorisés.Peux tu laisser le message à ton frère pour qu’il m’appelle,car j’ai toujours le meme numéro et que je serais heureux d’avoir des nouvelles.Par avance merci,
    Christian

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *