La rue Gambetta va entamer sa mue

C’est une voirie pour le moins passante. La rue Gambetta, située dans le centre-ville, démarre place Léon-Sublet pour se terminer 1,2 kilomètre plus loin au commencement du chemin de Feyzin. Elle constitue la voie d’accès au parking de l’hôtel de ville, et supporte la circulation de la ligne TCL C12, qui relie la place Bellecour à l’hôpital des Portes du sud. Elle assure également la liaison entre l’avenue Marcel-Houël, sur lequel se situe le tram T4, et la rue Jean-Macé rassemblant de nombreux établissements publics. Pourtant, le trottoir ouest de la rue n’est pas accessible aux personnes à mobilité réduite (PMR), et la voirie ne comporte pas d’itinéraire cyclable.

Le Grand Lyon a donc inscrit la requalification de cette voirie à sa programmation pluriannuelle des investissements (PPI), pour la période 2015-2020. Les travaux concerneront la portion qui s’étend de l’avenue Marcel-Houël à la rue Jean-Macé.
Outre l’élargissement de la voie, qui sera portée de 12 à 22 mètres, le projet prévoit la construction de deux trottoirs conformes aux normes d’accessibilité, ainsi que la réfection totale de la chaussée. Deux bandes cyclables unidirectionnelles, une dans chaque sens de circulation, seront également créées, ainsi que 37 places de stationnement (dont deux places PMR).

L’élargissement de la voirie nécessitera des cessions foncières, sur une bande de terrain située en bordure du parc Louis-Dupic. En plus de la suppression et de la plantation d’arbres, le projet intègre un mur de soutènement paysager. Une attention particulière sera portée à l’égard d’arbres centenaires conservés dans le périmètre du projet. Des techniques de terrassement spécifiques seront ainsi utilisées au cours du chantier.
Les travaux débuteront en novembre. Ils devraient se terminer en juillet  2018.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *