Législatives : au 2e tour, quelles consignes de vote ?

Michèle Picard (PCF)
« L’éclatement des forces de gauche permet au candidat d’Emmanuel Macron de se hisser au second tour avec, en perspective, l’accélération des politiques libérales dévastatrices pour notre pays et nos concitoyens. Comme pour la présidentielle, la gauche est absente du 2e tour et le choix se limite entre un candidat du libéralisme et un candidat de l’extrême droite, sur lequel aucune voix ne doit se porter. »

Collectif de la 14e circonscription de la France insoumise
« Aucune de nos voix ne doit se porter sur M. Monchau, le candidat xénophobe du FN. Nous comptons sur nos électeurs, lucides sur le caractère anti-populaire du mouvement porté par l’ancien membre du PS aujourd’hui macronien, Yves Blein, pour décider ce qu’ils doivent faire lors du second tour. Nous engageons les insoumis et toute la population à participer le lundi 19 juin à 18h à la manifestation organisée place Bellecour par le Front social pour lutter contre les forces antisociales.»

Maurice Iacovella (UDI – LR)
« Nous assistons à une réédition de 2012, Yves Blein contre le représentant du Front National, l’immobilisme opportuniste, aux promesses non tenues, contre le populisme xénophobe, au programme économique irresponsable. Démocrate indépendant, je me suis toujours battu pour une France ouverte et forte dans une Europe réorganisée et efficace. Aussi je ne pourrai me résoudre à voter Front National le 18 juin. »

Adrien Drioli (PS)
« Le candidat Yves Blein ne représente que 12,74 % des électeurs de la 14e circonscription. Mais j’appelle très clairement à battre le candidat de l’extrême droite en votant pour celui de La République en marche, pour réaliser le barrage républicain utile à la préservation de nos libertés fondamentales, nécessaire à la survie de notre République. »

Les élus EELV de la 14e circonscription
« Nous voterons pour le candidat de La République En Marche Yves Blein pour faire barrage au candidat du FN. Mais nous ne lui donnons pas pour autant un blanc seing. Il est le candidat sortant PS et va continuer à mener des politiques libérales qui ne sont pas à la hauteur des défis sociaux, écologiques et climatiques auxquels nous sommes confrontés. »

Franck Muller et Silvio Rofi (DLF)
« Au vu de la volonté affichée par le gouvernement de mener une politique dans la continuité de celle du système PS – LR, nous appelons à faire barrage à M. Macron et à son candidat, Yves Blein, celui qui a tourné sa veste, qui ment aux citoyens. »

Marie-Christine Seemann (LO)
« Le 2e tour verra face à face un candidat FN qui distille ses idées empoisonnées de division des travailleurs pour les affaiblir face aux attaques du patronat, et un ex-PS qui a soutenu la politique anti-ouvrière de Hollande et s’apprête à soutenir Macron, qui a déjà déclaré la guerre aux travailleurs avec ses mesures annoncées. Les travailleurs n’ont rien à attendre d’eux. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *