Une ville à croquer

Fin octobre, l’association Ville Gourmande avait installé des jardinières avenue Jean-Cagne, à côté du cinéma Gérard-Philipe. L’objectif ? Offrir aux habitants la possibilité de cultiver en libre-service fruits, légumes et herbes aromatiques : pensées, aneth, thym, laitue, échalotes… “Nous voulons défendre l’accès libre pour tous à une nourriture saine et à l’agriculture biologique”, ainsi que “la mixité sociale et la transmission intergénérationnelle”, expliquaient alors leurs responsables, Myriam Mokhtari et Priscillia Tartre.

Avec le printemps, de nouveaux projets voient le jour, en lien avec le centre associatif Boris-Vian (CABV). Le 15 avril, au jardin de la Passion à la Darnaise, l’association organisera ainsi un atelier pratique, “Faire ses semis”. “Nous donnerons les graines, la terre, les godets et les fiches conseils aux participants, et ils pourront repartir avec ou les stocker sur place pour revenir voir leur évolution”, détaille Myriam Mokhtari. Le 24 mai, Ville Gourmande et ses partenaires organiseront dans la foulée une bourse aux plantes solidaires, un événement festif autour du développement durable. Les participants pourront notamment apprendre à composer et entretenir une jardinière, avec du matériel à prix libre.

Plus d’informations : villegourmande.org et cabv.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *