Éducation prioritaire : les profs de Seguin en grève illimitée

Plus de la moitié des enseignants du lycée professionnel Marc-Seguin sont en grève depuis ce matin. Ils se sont rendus devant le rectorat pour faire entendre leur colère. « Nous devrions être reçus jeudi par les autorités académiques. La grève a été décidée en assemblée générale, précise Samuel Delor, délégué CGT Educ’Action. Nous ne reprendrons que lorsque nous aurons obtenu les moyens nécessaires aux bonnes conditions de travail tant pour les élèves que pour les enseignants. »

Le LP Marc-Seguin est confronté une double difficulté : « Nous bénéficions jusqu’à ces dernières années de moyens supplémentaires liés aux Zones d’éducation prioritaire (ZEP). Les ZEP ayant officiellement disparu en 2014 pour laisser place aux Réseaux d’éducation prioritaire (REP et REP +), nous devrions, malgré les promesses de notre ministre de l’Éducation nationale, perdre une grande partie de ces moyens, une situation intolérable face aux difficultés de nos élèves. »

Autre source de mécontentement : la baisse de la DHG (Dotation horaire globale), que le ministère attribue chaque année aux établissements pour fonctionner. Marc-Seguin n’arrive qu’à la 10e place sur 37 dans le département du Rhône pour le nombre d’heures supplémentaires rapporté au nombre d’élèves. « La jeunesse des banlieues populaires doit avoir accès à un service public d’éducation de qualité. Après les paroles, il faut des actes ! », dénonce Samuel Delor.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *