Les nouvelles tables d’Hélène-Boucher

Les deux restaurants d’application du lycée professionnel, l’un réservé aux élèves, le second ouvert au public, s’appellent désormais L’Assiette et la Table d’Hélène. Ils ont été rénovés pour un coût de 80 000 euros, supporté par la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

L’inauguration a eu lieu le 16 février. Nathalie Kerbeci, la proviseure, entourée de nombreux élèves, parents et enseignants, accueillait Michèle Picard, maire de Vénissieux, Béatrice Berthoux, vice-présidente de la Région en charge des lycées, et Françoise Moulin-Civil, rectrice de l’académie de Lyon.

“Cette visite nous fait toucher de près vos conditions de travail, a déclaré la rectrice à l’adresse des lycéens. Ces restaurants d’application vous permettent d’acquérir les exigences des métiers de la restauration.” La Région, par la voix de sa vice-présidente, rappelait son engagement “aux côtés des jeunes et de leurs familles par le biais de la carte M’Ra, des bourses d’équipement… tout ce qui permet de travailler dans d’excellentes conditions.”

Michèle Picard Picard aussi se félicitait de cette rénovation qui “concrétise un nouvel élan pour le lycée Hélène-Boucher.” Mais elle y a mis un bémol en pointant le problème du manque de moyens consacrés aux lycées professionnels dans la politique nationale éducative. Selon des données du syndicat Snuep-FSU, l’enseignement professionnel a en effet perdu plus de 3000 postes depuis 2012, alors que le nombre d’élèves en lycées pros ne cesse d’augmenter. “Cette question est bien au cœur même de l’accomplissement de notre jeunesse”, a souligné le maire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *