Place Sublet : les best-sellers de décembre !

place-sublet-790

A Expressions, on est un peu timides. Pour avoir une idée de ce qui se vend le plus avant Noël dans les commerces de la place Sublet, on a envoyé Imane, collégienne stagiaire et apprentie-journaliste de terrain faire un petit tour non exhaustif dans les boutiques du centre-ville…

A la boulangerie Dallery, Véronique, l’une des vendeuses, explique que ce qui part bien en ce moment, ce sont « tous les pains spéciaux pour les toasts, le pain de figues, le pain au maïs, mais aussi les panini et les viennoiseries. Evidemment, on vend beaucoup moins de salades composées et de glaces ! »
Dans la même « maison » mais de l’autre côté de la place, Alexandre Dallery nous reçoit à la pâtisserie Pittié. Ce qu’il vend surtout dans cette période, c’est « tout ce qui est festif : les ballotins de truffes, de chardons à la liqueur, les chocolats et les papillotes ou les marrons glacés, qui ne se vendent pratiquement qu’en cette période. Et les bûchettes, qui arrivent aujourd’hui ! »

Au Potager de Martine ce sont les produits de fin d’année qui se vendent en quantité. « Les huitres et le chocolat se vendent très bien, mais pas seulement eux, même les fruits de saison comme les pommes, les clémentines et les ananas, constate l’épicière. Pour ce qui est des alcools forts, c’est trop tôt, ils ne sont demandés que le jour même des fêtes ».
A la Boucherie Centrale, c’est à Dominique Tivand que nous avons posé la question. « Les dindes et les chapons, tout ce qui est grosse volaille, les gibiers, le foie gras, le saumon fumés. Mais aussi les gratins, de fruits de mer, dauphinois, aux cardons. Les grosses pièces sont à commander au moins une semaine avant le repas, il faut le temps de les préparer, car nous faisons tout nous-même, sauf le poisson ». Bizarrement, pour le boucher, « Noël est une mauvaise période ! Plutôt que ces deux semaines où j’achète et je vends des produits chers, je préfère les semaines régulières ».

Au salon de coiffure Mod’n co, la patronne indique que, « à l’approche des fêtes, les dames se pomponnent, on nous demande beaucoup de couleurs et de mèches »… Chez Virginie, le top du moment, c’est le boléro. Un gilet court en maille, bien chaud et avec un grand choix de couleurs. « Et comme il n’est pas cher, je propose aux clientes de l’associer avec un petit haut, une broche… »
A La Halle aux chaussures, on vend beaucoup… de gants, de bonnets et d’écharpes ! Mais les températures orientent aussi les clients vers les pantoufles et les bottes fourrées. « Pour les chaussures d’extérieur, ce qui se vend, ce sont les bottes montantes plus que les bottines, question de mode » confie Angela.

Résultat des courses, les boutiques de la place Sublet se sont bien adaptées à la météo et sont prêtes pour les fêtes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *