La rue Guy-Fischer et l’école Flora-Tristan officiellement inaugurées

Inauguration de la rue Guy Fischer 29 nov.2016

En dévoilant la plaque de la rue qui porte désormais le nom de Guy Fischer, Michèle Picard, maire de Vénissieux, entourée du préfet de Région, Michel Delpuech, et de nombreuses autres personnalités*, a salué le parcours exceptionnel de cette figure vénissiane, décédée en 2014. Guy Fischer a commencé sa carrière en tant qu’instituteur aux Minguettes, avant de s’engager en politique. « 37 ans de mandats électifs, rappelait Michèle Picard : premier adjoint au maire de Vénissieux, conseiller général, conseiller régional, élu sénateur du Rhône de 1995 à 2014 et vice-président de la haute assemblée de 2001 à 2011L’école de la République était sa seconde maison. Cette rue que nous venons d’inaugurer est dans l’esprit idéalement située car c’est en jeune instituteur que Guy a commencé son premier mandat d’élu en mars 1977 à Vénissieux. Une rue donc, à la mémoire d’un homme doublé d’un humaniste, généreux dans tous ses combats qui s’est toujours battu pour la reconnaissance de Vénissieux et des  Vénissians. »

Inauguration de l'Žcole Flora-Tristan 29 nov.2016. par M.Picard, maire, M.Delpuech PrŽfet de RŽgion, Pierre Abadi Vice Pdt de la MŽtropole de Lyon, et Ph.Couturaud, inspecteur d'Academie. Avec R.Castro architecte, ici au micro

Guy Fischer et Flora-Tristan, deux noms qui se parlent à travers le temps. Après avoir dévoilé la plaque, les officiels, accompagnés de parents d’élèves, de jeunes élus du CME, de DDEN, d’enseignants et de directeurs d’école, se sont dirigés vers le groupe scolaire Flora-Tristan, pour procéder à son inauguration. La visite de l’école a été précédée d’une intervention de Roland Castro, l’architecte qui a conçu ce magnifique établissement ouvert depuis la rentrée : “Je suis très ému. Quand on a travaillé sur les plans, nous avons pensé à la grande école que j’avais connue ! Nous voulions que les enfants soient heureux d’étudier ici car l’école de la République est faite pour apprendre. » Puis Michèle Picard a remercié doublement le préfet, Michel Delpuech, pour avoir choisi le groupe scolaire Flora-Tristan comme projet d’intérêt général, et pour l’octroi d’une dotation de l’État d’un peu plus d’un million d’euros. « À travers cette reconnaissance et cette valorisation, c’est tout le travail de notre équipe municipale, de nos directions et de nos services qui est récompensé », soulignait le maire.

Pour le préfet Delpuech, “plus que jamais l’école doit être aujourd’hui le creuset de la République, le lieu ou s’apprennent les valeurs où se développe l’esprit critique”. Il revenait à Philippe Couturaud, directeur académique des services de l’éducation nationale, de conclure cette manifestation : «  Il est très important d’assister à l’inauguration d’une école. Vous avez décidé d’ouvrir un établissement de la toute petite section au CM2. Peu d’élus le font. Comptez sur les enseignants pour emmener les élèves le plus loin possible. »

Inauguration de l'Žcole Flora-Tristan 29 nov.2016. par M.Picard, maire, M.Delpuech PrŽfet de RŽgion, Pierre Abadi Vice Pdt de la MŽtropole de Lyon, et Ph.Couturaud, inspecteur d'Academie. Avec R.Castro architecte

*Outre le préfet de Région, étaient présents : André Gerin, député-maire honoraire de Vénissieux, Xavier Inglebert, secrétaire général de la Préfecture du Rhône en charge de la politique de la ville, Pierre Abadi, vice-président de la Métropole, et Philippe Couturaud, directeur académique des services de l’éducation nationale (DASEN).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *