Escapade d’été : osez la Haute-Loire !

1 - Pano

Vous manquez d’air ? Essayez la Haute-Loire ! Situé au cœur du Massif central, mais à moins de deux heures de Vénissieux, ce département façonné par l’eau et les volcans est un terrain de jeu privilégié pour les activités de pleine nature. Ici, ce sont les montagnes qui constituent l’essentiel du paysage, puisque les deux tiers du territoire sont perchés au-dessus de 800 mètres. Son climat est océanique, avec des étés tempérés. Idéal pour la randonnée.

Pour ceux qui veulent pratiquer à la journée, il existe 370 chemins de petites randonnées labellisées Respirando*, souligne Laure Chapuis, chargée de mission à la Maison du tourisme de Haute-Loire. La ville du Puy-en-Velay est d’ailleurs traversée par sept sentiers de grandes randonnées, dont celui qui mène à Saint-Jacques-de-Compostelle”. Mais si la randonnée pédestre reste l’activité phare de la région, d’autres, moins connues, méritent un coup de projecteur. La “cani-rando” en fait partie. “Le principe, c’est d’effectuer une randonnée à pied, tracté par un chien de traîneau. Il n’y a rien de technique. On est tout le temps en contact avec l’animal, explique Jean-Luc Fournier, qui propose cette activité à Roche-en-Régnier. C’est moins physique qu’une randonnée à pied, parce que le chien tracte la personne. Mais pour freiner, on utilise des muscles qui n’ont pas beaucoup l’habitude de travailler. C’est une activité ouverte à tous, des seniors aux clubs de sport en passant par les enfants. Début juillet, nous recevrons par exemple le LOU, qui vient à la fois travailler le physique et la cohésion.”

Des activités pour tout un chacun

Dans un autre registre, il est aussi possible de se promener dans les bois en… gyropode. Il s’agit d’un petit véhicule électrique monoplace, constitué d’une simple plateforme munie de deux roues et d’un guidon, sur laquelle le conducteur se tient debout. Pour avancer, on se penche en avant ; pour s’arrêter, on se penche en arrière. “Je peux emmener six personnes simultanément pendant deux heures, après une courte initiation, explique Guy Peyrard, qui propose des balades en forêt autour de Tence avec sa société Aurus Way. Avec ses grosses roues, l’engin est autant à l’aise sur le goudron que les petits chemins. Mais c’est aussi un véhicule silencieux et discret, qui permet d’approcher les animaux sauvages sans les déranger.”

Comme la Haute-Loire est aussi parcourue par plus de 700 cours d’eau, répartis entre les bassins de l’Allier et de la Loire, il est possible de pratiquer des activités nautiques comme le canoë. “Mais on n’est pas obligé de pratiquer l’activité uniquement pour l’activité. Les professionnels sont aussi capables de parler des particularités des sites traversés, des espèces naturelles rencontrées, de la flore, de l’histoire…”, note Laure Chapuis. Pour pratiquer d’autres activités nautiques comme le kayak, la baignade, le pédalo, on pourra se diriger vers les aires d’Aurec-Plage (une heure de Vénissieux en voiture) ou le lac de Lavalette (220 hectares), qui proposent aussi circuits en VTT, randonnées pédestres, pêche ou encore volley-ball, jeux pour enfants. Entre autres !

Enfin, si la culture vous manque, sachez qu’en été le département regorge de festivals consacrés à la musique, au théâtre ou à la littérature, des plus connus aux plus confidentiels. La ville du Puy-en-Velay a d’ailleurs été classée “Pays d’arts et d’histoire” par le ministère de la Culture. Et c’est aussi dans cette cité, qui reçoit 30 000 pèlerins par an, que se trouve le deuxième “monument préféré des Français” selon l’émission éponyme de France 2, la cathédrale Notre-Dame. Mais le Puy-en-Velay est également une ville à l’atmosphère singulière, où il fait simplement bon flâner dans les ruelles…

*Le label Respirando, mis en place par le département de la Haute-Loire, vise à promouvoir des “aires” de sports et loisirs pour une journée ou un week-end au grand air, et des “stations” orientées vers des séjours plus longs. Leur point commun : offrir des prestations de qualité, avec un véritable accueil de l’usager.
Pratique
– Comment s’y rendre ?
La plupart des sites sont accessibles en train (TER) ou par la route en moins de deux heures de Vénissieux. La base de loisirs d’Aurec-sur-Loire est par exemple située à 80 km du centre-ville. Via l’A47 et la N88, elle est accessible en une heure. Comptez une heure de plus pour atteindre le Puy-en-Velay.
– Hébergement et restauration
Au 1er janvier, selon l’Insee, le département comptait sur son territoire près de 11 000 lits de camping (pour 4 000 emplacements), 1 900 lits en chambres d’hôtel et 3 100 lits en hébergement collectif. De nombreux restaurants, campings, hôtels, chambres d’hôtes, villages de vacances, etc. sont répertoriés sur le site auvergnevacances.com.
En savoir plus
Pour plus d’informations,vous pouvez consulter www.hauteloire.fr , www.respirando.fr , www.rando-hauteloire.fr ou www.auvergnevacances.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *