Les élèves de 5e 5 du collège Elsa-Triolet récompensés au Salon de l’agriculture

Classe 5eme College E.Triolet Mars 2016

Le 29 février dernier, Mme Laval et M. Ben-Lechhab, respectivement professeurs d’histoire-géographie et de SVT au collège Elsa-Triolet, recevaient des mains de Manuel Valls, Premier ministre et de Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, le prix Sensi’Agri. Cette récompense est le fruit d’un travail mené par les élèves de 5e 5, en partenariat avec Julie Le Gall, chercheuse au laboratoire “environnement, ville et société” de l’École normale supérieure (ENS) de Lyon.

Le projet s’intéresse aux comportements alimentaires des collégiens dans les quartiers populaires, ainsi qu’aux représentations qu’ils se font des espaces agricoles proches. En effet, alors que l’on n’a jamais autant parlé d’agriculture urbaine et périurbaine, ces quartiers restent souvent à l’écart des nouveaux modes d’approvisionnement tels que les circuits courts.

Tout a commencé en 2013. “Julie Le Gall m’a proposé de mettre en place un projet concret d’éducation, précise la professeur d’histoire-géographie. La première année, seize élèves ont participé de manière très expérimentale ; la seconde, on a formalisé notre travail avec la mise en place d’un cahier, la création des premiers potagers, des rencontres avec un agriculteur et une infirmière scolaire, une sortie pédagogique ; la troisième année, le projet a fait partie intégrante d’une EPI (enseignements pratiques interdisciplinaires).”

Depuis septembre, les adolescents de 5e 5 ont travaillé par groupe sur quatre thèmes : la création d’autres potagers dans la cour, la commercialisation, la nutrition et la justice alimentaire. “On a rencontré Mme Le Gall tous les quinze jours. On a créé les potagers. On a d’abord retourné la terre, puis bêcher, racontent Alae-Dine, Sannah et Edem. On a planté en ligne des radis, des laitues, des épinards. On les a ramassés et cuisinés à la maison. C’était super bon !”

L’objectif de cette recherche ? Créer trois kits de sensibilisation à l’agriculture et l’alimentation de proximité : l’un à destination des collégiens, l’autre pour les enseignants, et le troisième pour les chercheurs afin qu’ils puissent collecter et analyser les données sur les comportements et les représentations

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *