Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

Le ministère du Travail fait appel contre le classement amiante de Renault Trucks

Terrible désillusion pour l’association APER qui pensait tenir une première victoire avec la décision prise par le tribunal administratif de Lyon le 28 avril dernier.

DSC04776

Les membres de l’APER, à la sortie du tribunal administratif, au printemps dernier

 

Les membres de l’APER (Association prévenir et réparer) ont appris, au cœur de l’été, que le ministre du Travail, François Rebsamen (depuis remplacé par Myriam El Khomri), avait fait appel de la décision prise le 28 avril dernier par le tribunal administratif de Lyon. Décision qui ordonnait le classement amiante de l’établissement Renault Trucks de Vénissieux (anciennement R-VI) pour la période allant de 1964 à 1996.

Terrible désillusion car cette décision constituait une première victoire dans le long combat que mènent les salariés pour la reconnaissance de leurs droits. Sans classement, pas de retraite anticipée à partir de 50 ans (ACAATA), pas de prise en charge des frais médicaux en cas de maladie. Or l’APER estime à environ 80 le nombre de personnes qui ont été victimes de problèmes de santé liés à l’amiante. Une vingtaine de décès sont à déplorer ces dernières années. Et de nombreux cas de cancers broncho-pulmonaires sont avérés.

“Une fois de plus, le ministre et gouvernement ont cédé à la pression du patronat au lieu de prendre en compte les attentes des salariés et la décision des juges”, se scandalise l’APER. Car parallèlement à la décision du ministère de se pourvoir, la direction de Renault Trucks a également fait appel et demandé à la justice de surseoir à l’exécution du jugement.

“L’objectif est clairement de gagner du temps et de satisfaire la demande de Renault Trucks, analyse l’APER. Au fil des années, le potentiel des salariés concernés ne fait que diminuer. On est loin des discours du gouvernement du président de la République s’apitoyant sur le sort des travailleurs exerçant des travaux pénibles ou insalubres dans le cadre du débat sur les retraites. Il y a les discours et les actes.”

2 Commentaires

1 Commentaire

  1. parayre patrick

    20 janvier 2016 à 7 h 38 min

    concerné

  2. maule jeanpierre

    3 septembre 2015 à 15 h 25 min

    merci les socialistes une fois deplus vous prouvez que vous été un ggouvernement de droite au service des patrons,une honte pour la classe ouvriere,qui s’en souviendra en 2017

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez également

Portraits

Ce n'est pas pour ses performances sur le 42 km que Stéphanie Tranchand a été sélectionnée pour le marathon de Paris "bis", réservé aux...

Culture

Respectivement chanteuse et batteur de Da Break, un groupe programmé ce 12 juillet aux Fêtes escales, Jennifer "Hawa" Zonou et Rémy Kaprielan nous ont...

Culture

Deux soirées et une journée qui installeront dans les mémoires, à n’en pas douter, d’excellents souvenirs. Du 12 au 14 juillet, les Fêtes escales,...

Actus

On comptabilise notamment 265 patrouilles sur des sites repérés comme des lieux de regroupements, en particulier dans le quartier du Centre.

Actus

Michèle Picard a présenté, jeudi 11 juillet, les travaux en cours dans plusieurs structures municipales. Gros plan sur quatre chantiers.