Rue Paul-Bert, une bombe peut en cacher une autre

IMG_20150814_120054

À l’angle de la rue Paul-Bert et du boulevard Ambroise-Croizat, les ouvriers en charge du chantier de construction du programme immobilier “Arboreo” sont devenus précautionneux. On le serait à moins. Deux bombes de 500 kg découvertes en quelques semaines : mieux vaut manier le godet avec douceur.

Le premier engin explosif avait été mis au jour le 24 juin. Ce qui avait conduit à la mise en place, le 6 juillet, d’un large dispositif de confinement des riverains afin de procéder au désamorçage et à l’évacuation de la bombe.

Le 7 août, rebelote, une nouvelle ogive était découverte, à 20 mètres de la précédente. Mise en sécurité par des experts de la sécurité civile, cette bombe américaine, probablement larguée le 2 mai 1944 lors d’un raid de l’aviation alliée qui visait les usines Berliet, devrait être désamorcée et évacuée avant la fin du mois d’août.

La date précise sera communiquée prochainement par les services de la préfecture et de l’hôtel de ville. Comme le 6 juillet, un double périmètre de confinement sera mis en place.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *