Fêtes escales : le 14 juillet, républicain et… décalé !

_DSC3260

À Vénissieux, on ne peut concevoir un 14 juillet sans le pique-nique républicain et le pique-nique républicain sans un concert apéritif. C’est devenu une tradition, l’Opéra de Lyon se charge de ce dernier et a demandé aux soixante jeunes chanteurs de la Maîtrise, dont beaucoup sont originaires de Vénissieux, de venir chanter quelques grands airs d’opéra sous la houlette de Karine Locatelli. Cela se passera sur la petite scène du parc Louis-Dupic à partir de 11 heures.

Ensuite, on pourra s’installer sur l’herbe tendre et grillée au soleil pour déjeuner entre amis. Là, entre deux bouchées, trois blagues et quelques gorgées, on n’aura pas le temps de s’ennuyer, tout juste de fermer un œil. Les animations vont aller bon train qui réunissent du théâtre de rue avec la compagnie Petit monsieur, des jeux avec Ludique Alma Dreams, des contes avec Sam Cannarozzi Yada, de la musique avec Ada et Dourakine, une fanfare avec Doc Mad et la très attendue dictée républicaine. Cette année, le poète-éditeur et directeur de l’Espace Pandora Thierry Renard a choisi de lire un texte de Charles Juliet.

À 19 heures, il sera temps de se rapprocher de la scène pour écouter Jahkasa, un artiste africain qui fusionne les mélodies mandingues au reggae. Et comme on ne peut conclure un 14 juillet sans guincher, à 21 heures, on fera place aux six musiciens du Bal décalé. Adeptes du swing, du rock, du tango, de la musette et du baloche toutes catégories, à vos marques. La soirée est à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *