Fêtes escales : samedi, c’est tous les pays

Juan Carmona, la touche de flamenco d'une soirée world music ©MOLINA
Juan Carmona, la touche de flamenco d’une soirée world music ©MOLINA

C’est un peu ce qui marque à Vénissieux le début de l’été et ce n’est pas la canicule ambiante qui va s’opposer à cette évidence : les Fêtes escales sont de retour, pour la 17e fois, ce 11 juillet. Au programme de ce premier soir, après l’apéro républicain et les mojitos qui ouvrent les festivités à 18 heures, on pourra entendre, dès 19 heures, des musiques en provenance de La Réunion, des Balkans, d’Espagne et de Palestine. Elles donneront au parc Dupic, où se déroulent ces réjouissances gratuites et ouvertes à tous, les couleurs d’une agence de voyages.
Avec Amayé, un groupe originaire de Vénissieux, le maloya et d’autres belles musiques réunionnaises donneront envie de se trémousser en écoutant la belle voix de Marie-Amandine, soulignée par la guitare de Mehdi, le clavier de Félix, la basse de Jules et la batterie de Nicolas.
Changement complet de direction avec Tram des Balkans, cinq musiciens autant inspirés par l’Europe de l’Est que par le jazz, la pop et le rock. On aura encore à l’oreille quelques mélodies klezmer que, déjà, nos pieds seront pris de tressautements. Car Juan Carmona leur succédera avec sa guitare flamenca et gare à qui osera rester sans bouger devant ce déversement de notes à réveiller Carmen d’entre les bras de son toréador.
Pour conclure la soirée, le Trio Joubran nous entraînera en Palestine et, plus largement, vers l’Orient magique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *