Sembat-Seguin : une machine à visser des bouchons, ça vaut bien un premier prix

AMOPA M.Sambat

À la cité scolaire Sembat-Seguin vendredi, onze étudiants en seconde année de BTS CRSA (Conception et réalisation de systèmes automatisés) ont reçu le premier prix du concours organisé par l’Amopa, association des membres de l’Ordre des Palmes Académiques.

“En seconde année, les élèves doivent réaliser un projet industriel, précisent les enseignants. Nous avons contacté plusieurs entreprises, pour leur demander quels étaient leurs besoins. La société Mauser, à Saint-Priest, nous a demandé de réaliser une machine pour visser des bouchons. »

Ça paraît simple sur le papier ! Cette entreprise  fabrique des emballages industriels, dont des bidons métalliques de tailles différentes sur lesquels les bouchons étaient jusqu’alors vissés manuellement. Ce qu’il fallait changer ! Les étudiants du lycée Marc-Seguin ont bossé durement et sérieusement, faisant beaucoup d’heures supplémentaires pour atteindre leur objectif. “Nous avons travaillé avec de nombreux partenaires. Citons entre autres Julien Crost, ingénieur chez Mauser, et Kamel Ouarem, directeur du site de Saint Priest, ou encore M. Tissot, usineur, et toute l’équipe éducative du lycé. »  AMOPA M.Sambat 2 © R.BERT Expressions
Les jeunes ont fait la présentation de leur machine, qui a déménagé ce lundi des ateliers du lycée pour la société Mauser. Elle fonctionnera 24 heures sur 24 , 7 jours sur 7, et devrait permettre de boucher 1000 fûts à l’heure soit un toutes les 3,6 secondes.  Yves Quinteau, président de l’Amopa, félicitait les étudiants, l’équipe du lycée, les représentants de Mauser et tous ceux qui ont permis à ces jeunes de réaliser ce projet de A à Z. “Une de nos missions, expliquait-il, est de valoriser des actions en direction de la jeunesse. Nous sommes très fiers de vous. Car ce qui nous intéresse, c’est le lien entre l’Éducation nationale et l’entreprise. »

La cérémonie s’est terminée autour d’un verre de l’amitié tandis que les élèves recevaient leur diplôme. Un chèque de 1 000 euros a été remis à la section CRSA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *