Mosaïque urbaine : Lucie (Albon) chez Lucie (Aubrac)

_DSC6751

L’opération autour du street art pilotée par l’association Bizarre ! a conduit l’illustratrice Lucie Albon à mener cinq ateliers avec des lecteurs de la médiathèque Lucie-Aubrac, jeunes et adultes — ils étaient en moyenne une douzaine par atelier. Tandis qu’au rez-de-chaussée du bâtiment, une exposition montée par Mélodie, une des bibliothécaires de la structure, présente l’art urbain, au troisième étage, visibles de l’extérieur, les dessins de Lucie et des lecteurs ont pris place, découpés dans du carton.

« Le plus jeune d’entre nous avait 12 ans, note Corinne, l’une des participantes, et je devais être la plus âgée avec mes 45 ans. C’était un travail collectif génial ! Et qu’on ait 45 ou 12 ans, on ne voit pas la différence ! »

Lucie explique que chacun a donné son thème et qu’il a fallu ensuite donner une homogénéité à l’ensemble. Alors que ses apprentis dessinateurs vont se rafraîchir, Lucie s’empare d’une vitre située à côté de la banque d’accueil et esquisse un personnage grandeur nature. « C’est un crayonné, s’excuse-t-elle presque alors que, pour les spectateurs, le dessin semble parfait. Je vais le faire au propre de l’autre côté. »

Et, en moins de temps qu’il n’en faut pour l’écrire, Lucie Albon a décoré Lucie-Aubrac d’une nouvelle silhouette originale.
Mosaïque urbaine se poursuit avec plusieurs rendez-vous : le 21 avril à 18 heures, vernissage de la fresque de Don Mateo au 11, rue Léo-Lagrange. Suivi le 24 avril à 18 heures de l’inauguration de son travail avec les habitants au 2, rue Monmousseau.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *