Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Culture

Pour capter l'énergie qui circule

L’école de musique Jean-Wiener reprend le style Arts d’écho en partenariat avec la médiathèque Lucie-Aubrac. Son festival de cultures urbaines et musiques actuelles démarre samedi et se poursuivra jusqu’au 23 mai.

Les-arts-d-echo-2014L’école de musique Jean-Wiener reprend le style Arts d’écho en partenariat avec la médiathèque Lucie-Aubrac. Son festival de cultures urbaines et musiques actuelles démarre samedi et se poursuivra jusqu’au 23 mai.
Deuxième festival de l’année pour l’école de musique Jean-Wiener, après les Musicianes, les Arts d’écho permettent de savourer tout ce qui fait le sel des cultures dites urbaines, avec au programme du hip-hop, du jazz, du rock et une conférence.
Cette fois, la médiathèque Lucie-Aubrac sera plus que jamais en partenariat avec l’école de musique puisqu’elle va accueillir quatre manifestations. Les festivités vont démarrer le 17 mai à 15 heures, à la médiathèque, avec Bonaventure Yengue Yengue. Cet enseignant de MAO à Jean-Wiener animera un atelier de musiques assistées par ordinateur, de DJing et de mix. Rappelons que sous le nom de Planète Sauvage, Bonaventure est, avec Fong Fong, l’un des DJ de Phona (inscription à la médiathèque : 04 72 21 45 54).
Le 20 mai à 20 heures, toujours à la médiathèque, le journaliste Olivier Cachin, spécialiste du rap, dira tout sur le hip-hop avec une conférence étoffée de nombreux extraits musicaux. Dans la préface du livre de Cachin, « Rap Stories » (chez Denoël), Diam’s dit de lui qu’il est « un journaliste de hip-hop qui porte cravate et costume, petite taille mais grande culture musicale ». C’est que Cachin est un curieux : lui qui est passé tout autant par Picsou Magazine que par Rock & Folk, Radikal et RapLine, l’émission qu’il a animée sur M6 entre 1990 et 1993, s’est passionné pour le punk-rock, la funk music, la new wave et le rap. Ses goûts vont du côté de ceux qui s’adressent à tous et « pas seulement à leurs voisins de palier ». Autant dire que sa conférence va en surprendre plus d’un. Car ses connaissances musicales couvrent beaucoup plus que le seul rap, lui qui applaudit des deux mains lorsqu’un rappeur américain avoue écouter Dolly Parton ou Johnny Cash.
Le lendemain à 16h30, la journée « Cultures urbaines » se déroulera sur le parvis de la médiathèque (si le temps le permet, sinon ce sera à l’intérieur), avec, pour maître de cérémonie, Morçon des Ming8 Halls Starf. D’abord avec le Labo Musique de l’association Bizarre !, avec un set réunissant des MC’s de Lyon et Vénissieux. Puis avec des collégiens d’Honoré-de-Balzac qui vont slamer les textes écrits avec Julien Liard. Vers 17h30, ceux qui le désirent pourront participer, avec les stagiaires d’Ana Dess (laquelle se décrit comme une illustratrice musicale), à un Open Mic de près d’une heure. Accompagné par des musiciens en live, chacun pourra s’essayer au rap et au slam. Place ensuite aux DJ’s de l’EPJ du Moulin-à-Vent et de l’école de musique, qui rivaliseront à grands coups de scratches et de mix. Enfin, La Stuera, un groupe lyonnais de danse africaine new style, fera une démonstration de ses talents, ainsi que les danseurs hip-hop des EPJ Charréard et Moulin-à-Vent. Les festivités s’achèveront par une freestyle dance.
Le 22 mai, le rendez-vous est fixé à 20 heures à la médiathèque pour une soirée jazz en compagnie du Assaï Jazz Trio. Un orchestre d’élèves de l’école de musique jouera d’abord quelques titres du trio, arrangés pour cette occasion par Stéphane Pélégri, un musicien de l’Orchestre national de Lyon. Avant de céder le set aux saxophones d’Alexis Requet, à la contrebasse de Stéphane Rivero et à la batterie de Matthieu Garreau (qui enseigne cet instrument à Jean-Wiener). Écoutez Assaï Jazz Trio et vous saurez ce qu’est le plaisir, qu’il joue « Dans le désert de nuages » et « Blues de Margeriaz », deux compositions d’Alexis Requet, « Fin de journée » et « Cool Blues » de Stéphane Rivero ou la reprise de « Soul Eyes », écrite pour piano par Mal Waldron mais formidablement réinterprétée par des saxophonistes tels que Stan Getz ou Pharoah Sanders.
L’entrée sera libre dans la limite des places disponibles.
Le 23 mai, ceux qui ne l’ont pas déjà fait lors des Musicianes pourront découvrir le Cirque à son, installation sonore et visuelle du sculpteur Yves Henri et de Stéphane Lambert, enseignant à l’école de musique, qui se définit comme « compositeur, musicien, artificier et sculpteur du sensible ». Cet appareil capable de « capter l’énergie qui circule, la malaxer comme une terre d’argile et la mettre en perspective dans un tourbillon d’écriture et de jeu » sera accessible à l’école de musique à 19 heures, 19h30 et 20 heures (sur réservation, le nombre de places étant limité).
Ce même jour, à partir de 18h30, on pourra parcourir l’école de musique « dans tous ses états », à la rencontre des ateliers et des groupes amateurs de musiques actuelles, pop/rock (avec Soul Flames), reggae, chanson, électro, etc. Avec également la participation d’un groupe de Meyzieu. Entrée libre.

17 mai, 15 heures, médiathèque : Atelier MAO/DJing par Bonaventure Yengue Yengue
20 mai, 20 heures, médiathèque : Sono-conférence d’Olivier Cachin
21 mai, à partir de 16h30, médiathèque : Journée « Cultures urbaines »
22 mai, 20 heures, médiathèque : Concert du Assaï Jazz Trio
23 mai, à partir de 18h30, école de musique : parcours à la découverte des ateliers et des groupes amateurs
23 mai, 19 heures, 19h30, 20 heures, école de musique : le Cirque à son (sur réservation)

L’ensemble des manifestations est gratuit.

Médiathèque Lucie-Aubrac : 04 72 21 45 54.
École de musique Jean-Wiener : 04 37 25 02 77.

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez également

Actus

Le conseil municipal s’est attelé à décortiquer le rapport de la Chambre régionale des comptes, qui a étudié les exercices 2014 à 2021.

Actus

Une nouvelle brasserie à ouvert à Vénissy il y a un mois. Au menu, une cuisine traditionnelle de qualité, halal et sans alcool.

Actus

À l'occasion de la sortie du tome 2 du "Jour où j'ai rencontré Ben Laden", une conférence de presse a réuni le dessinateur de...

Sports

Toujours plombée par de lourdes difficultés financières, l'entité professionnelle du VHB a probablement joué son dernier match de la saison.

Actus

Depuis quelques jours, la Ville de Vénissieux a mis en ligne un site Internet totalement repensé pour faciliter l'expérience utilisateur.