Invalidation des deux élus d’extrême droite : pas de décision avant l’automne

C’était attendu. Jean-François Carenco, le préfet, l’avait annoncé dès le soir du second tour des élections municipales : il allait saisir le tribunal administratif en vue d’obtenir l’annulation de l’élection de deux représentants de l’extrême droite radicale, Yvan Benedetti et Estelle Gagon, au conseil municipal de Vénissieux. Le recours a été déposé en début de semaine.
Cette procédure fait suite à une enquête de police, dont les conclusions montrent que 19 personnes non consentantes, abusées “du fait de leur âge ou d’un état mental altéré”, figuraient sur la liste “Vénissieux fait front”. Le préfet a précisé que “ces personnes pensaient apporter un simple soutien à des candidats d’un parti (N.D.L.R. : le Front national) auquel M. Benedetti n’appartient pourtant pas”.
Dans son référé, Jean-François Carenco ne demande pas l’annulation du scrutin, mais que “les deux sièges de conseillers municipaux contestés soient déclarés vacants”.
Yvan Benedetti et Estelle Gagon, qui étaient présents le samedi 4 avril pour l’installation du conseil municipal, devraient toutefois pouvoir continuer à siéger au moins quelques mois. Le Tribunal administratif a en effet transmis la demande du préfet à la Commission nationale des comptes de campagne. Laquelle ne se prononcera pas avant les mois de septembre ou octobre 2014.

2 pensées sur “Invalidation des deux élus d’extrême droite : pas de décision avant l’automne

  • 14 avril 2014 à 12 h 50 min
    Permalink

    On laisse les électeurs voter en sachant que des irrégularités ont été commises et ensuite le préfet demande l’interdiction pour les 2 élus, de siéger au conseil municipal . Quel manque de respect pour les électeurs qui sont allés voter.Et après l’abstention augmente en flèche,(à méditer)

  • 14 avril 2014 à 12 h 50 min
    Permalink

    On laisse les électeurs voter en sachant que des irrégularités ont été commises et ensuite le préfet demande l’interdiction pour les 2 élus, de siéger au conseil municipal . Quel manque de respect pour les électeurs qui sont allés voter.Et après l’abstention augmente en flèche,(à méditer)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *