L'Atelier santé ville, c'est aussi pour les apprentis champions

Balzac 521 Une quinzaine de collégiens des sections sportives hand-ball et natation du collège Honoré-de-Balzac participent depuis janvier à une information santé, organisée dans le cadre de l’Atelier santé ville. Thème de leur exercice, jeudi : trouver et comprendre la différence entre boisson énergisante et boisson énergétique.  Mathieu Audras, animateur APAS (Activités physiques adaptées à la santé), Karen Finsterle, infirmière de santé publique, et Mme Amimeur, professeur de sport, accompagnent ces adolescents de 4e et de 3e dans leurs recherches. “Nous avons déjà abordé avec eux les problèmes d’alimentation et de sommeil, précise Karen. Bien qu’ils soient en section sportive, ces collégiens sont des jeunes comme les autres et il est important de leur rappeler quelques règles de santé et de vie. »
Mathieu Audras interroge les jeunes : “Qu’est-ce que je perds quand je fais du sport ? Que contiennent les boissons énergisantes ?“ Du sucre, de fortes doses de caféine et/ou de taurine, répondent-ils. “La caféine est connue pour lutter contre la fatigue, améliorer la mémoire et la concentration, insiste l’animateur sportif. Mais en trop grandes quantités, elle peut entraîner des troubles du comportement et augmenter la tension artérielle. » Contrairement aux boissons énergétiques qui, elles, sont adaptées aux besoins des sportifs —même si l’eau suffirait amplement : “On y trouve de l’eau, des sucres, des sels minéraux (sodium, potassium) et des vitamines. Leur but est de fournir de l’énergie, d’apaiser la fatigue et de lutter contre la déshydratation. »  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *