Hadysson Riou médaillé de bronze à Lisbonne

KarateIl la tient, sa médaille ! Hadysson Riou, licencié au Sen No Sen Karaté Club, a rapporté du bronze de Lisbonne où se disputaient les championnats d’Europe espoirs réservés aux karatékas de moins de 21 ans.
Sur le plan international, tout en obtenant des résultats déjà convaincants comme une 5e place aux championnats d’Europe juniors disputés en Azerbaïdjan il y a deux ans, ce sportif de 20 ans n’avait pu faire mieux que de flirter avec les podiums. Classé 3e au Portugal, Hadysson savoure donc. “Je pouvais difficilement faire mieux. Le Macédonien qui m’a battu en demi-finale avait une sacrée expérience et un physique impressionnant, il a été logiquement titré quelques heures plus tard.” Propos qui rejoignent ceux de son entraîneur vénissian, Djamel Bezriche : “Hadysson évolue habituellement chez les moins de 78 kg. Là, il a concouru avec les espoirs de plus de 78 kg, il a donc affronté des adversaires qui lui rendaient parfois vingt kilos, comme le futur champion d’Europe, qui l’a dominé. Hadysson est un athlète complet qui sait tout faire et qui donne beaucoup de sa personne. Je l’ai compris dès que je l’ai repéré en Isère, il y a cinq ans. J’ai réussi à l’amener au Sen No Sen, il ne cesse de progresser et il va encore surprendre s’il corrige l’une de ses rares lacunes : son excès de prudence. Il faut qu’il se lâche !” Ghislaine Barbin, la présidente du Sen No Sen, remarque elle aussi : “Hadysson est très apprécié de ses partenaires d’entraînement car il n’hésite pas à partager ses expériences. Et sur les tatamis, ses balayages et son explosivité sont sa marque de fabrique.”
Hadysson récolte donc les fruits d’un long travail, minutieux et régulier, qui l’amène à suivre en semaine ses cours et stages de haut niveau à Montpellier, au Pôle, puis le vendredi, un entraînement au gymnase du centre à Vénissieux. Et le week-end, quand il ne combat pas, c’est retour à Livron chez ses parents.
Depuis 2012, cet étudiant en Sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS) s’est démultiplié sur les tatamis nationaux : vainqueur de la coupe de France espoirs en individuel et par équipes, médaille de bronze au championnat de France 2e division, 5e place aux championnats de France seniors, médaille de bronze en coupe de France senior, 5e place aux championnats de France 1re division… Et sur le plan international, on peut dire que les voyages ont formé Hadysson, lui qui a “visité” en deux-trois ans les gymnases de Melaka, Novisad, Baku, Guadalajara, Lisbonne.
Le voilà maintenant prêt à faire sa valise pour la Finlande… “J’espère être sélectionné avec l’équipe de France senior afin de prendre part aux championnats d’Europe prévus en mai. Puis devenir champion d’Europe espoirs, l’an prochain. Et numéro un mondial, un peu plus tard…”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *