Samia Hamdiken-Ledésert propose de créer une “Maison des métiers”

DSC03863La dissidente socialiste est bien décidée à briguer les suffrages des Vénissians à la tête de la liste « Pour Vénissieux ensemble, autrement ». Elle inaugurait vendredi son local de campagne.

Pour trouver le nom de la liste qu’elle entend conduire aux municipales, la dissidente socialiste Samia Hamdiken-Ledésert est manifestement allée chercher son inspiration chez ses anciens camarades. “Ensemble pour Vénissieux”, intitulé choisi par Lotfi Ben Khelifa pour mener la liste officielle PS-PRG,  devient ainsi “Pour Vénissieux ensemble, autrement”.
Depuis la décision du PS de constituer une liste autonome, on pouvait s’interroger sur l’attitude qu’allait adopter Samia Hamdiken-Ledésert. N’avait-elle pas justifié sa volonté d’être candidate en prédisant que le PS finirait par se ranger, comme d’habitude, derrière le PCF ? Les faits lui ont donné tort, mais elle n’a pas révisé sa position.
« Dans leurs négociations avec le PCF, les socialistes n’ont fait que se focaliser sur le nombre de postes auquel ils prétendaient, ils n’ont jamais abordé les questions de fond, explique la dissidente. De notre côté, cela fait neuf mois que nous travaillons pour construire une véritable alternative. Il n’y avait aucune raison pour que l’on stoppe cette dynamique. »
Avec, à ses côtés, le syndicaliste CFDT de Bosch, Marc Soubitez, la conseillère municipale MoDem Saliha Mertani, et le conseiller municipal Mokrane Kessi (ex-PS), Samia Hamdiken-Ledésert est donc bien décidée à briguer les suffrages des Vénissians le 23 mars prochain. Son local de campagne, situé au 59, rue Victor-Hugo, a été inauguré le vendredi 7 février, en présence de plusieurs dizaines de militants et sympathisants.
“Notre liste dérange, assurait Marc Soubitez. Pour preuve, je viens d’être suspendu d’Europe Écologie Les Verts (N.D.L.R. : formation à laquelle il avait adhéré en décembre dernier mais qui a apporté son soutien officiel à Michèle Picard). Par ailleurs, sachez que le député européen Yannick Jadot avait promis d’être là ce soir pour nous soutenir, mais il a dû renoncer à la suite de pressions ahurissantes » (sic).
Du côté des propositions, la liste “Pour Vénissieux ensemble, autrement” fait de l’emploi sa priorité. Samia Hamdiken-Ledésert propose en particulier de “créer une Maison des métiers qui réunirait en un même lieu le Pôle emploi, la Mission locale, le CIO et les différentes associations œuvrant à l’insertion et à la formation.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *