À la résidence Aulagne, l'appartement témoin fait l’unanimité

Alors que des travaux d’envergure ont commencé début septembre à la résidence Aulagne, les locataires sont venus en nombre jeudi dernier pour visiter le logement témoin entièrement rénové par l’Opac du Rhône, leur bailleur. Stéphane Goupy, directeur de l’agence de Vénissieux, accompagné d’un grand nombre de techniciens de l’Office, les accueillait.
Installé au n°23, dans un immeuble des années 50, cet appartement a ravi les locataires. Ainsi Louis, dans la résidence depuis 1952 : “Même si ces trois dernières années ont été difficiles, je ne veux pour rien au monde quitter cette résidence. On m’a relogé dans les immeubles en face, mais je préfère revenir ici. Là où nous sommes, il y un manque d’isolation. Ici, c’est bien. On ne dirait pas les appartements dans lesquels nous avons vécus” ! Un peu plus loin, une dame : “Dans ce quartier, il y a une vraie vie, de la solidarité. Je veux revenir dans cet immeuble en espérant que le plafond ne nous tombe plus sur la tête ! Cet appartement est très bien rénové. L’Opac est vraiment à la hauteur. Ils ont pris le dossier au mieux. En revanche, la démolition des immeubles des années 30 m’inquiète : je me demande par quel type de bâtiments ils vont être remplacés.”
Les travaux dans les allées 19, 21 et 23 ont débuté le 2 septembre : “On a commencé par les logements vacants, précise Sophie Descroix, directrice de la communication de l’Opac. Il y a 6 tranches de 6 logements et 15 jours de travaux dans chaque logement.” L’office donne ensuite le choix aux résidants : revenir dans son appartement d’origine ; rester dans le logement qu’il a intégré pendant les travaux ; ou bien encore rester provisoirement dans le logement rénové afin d’intégrer plus tard un logement des allées 1950 paires ; ces mêmes allées qui bénéficieront d’une importante réhabilitation entre janvier 2014 et décembre 2015.

Enfin, en janvier 2016 débutera la démolition des allées 1930 impaires, suivie de la construction de logements neufs. Tout sera terminé en décembre 2018.

Parallèlement aux travaux, chaque famille reçoit en ce moment la visite conjointe de l’Opac, de l’architecte et du déménageur afin de s’entendre sur les finitions du logement (par exemple dans le cas d’une cuisine intégrée), de choisir certaines peintures ou revêtements de sol, et de préparer le déménagement.

Notons qu’à partir du jeudi 26 septembre, l’Opac tiendra une permanence les après-midi au 7, de la rue Louis-Aulagne : de 16 heures à 18 heures les semaines paires et de 14 à 16 heures les semaines impaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *