CFA Ducretet : Michèle Picard s’adresse à Jean-Jack Queyranne

Installé à la cité scolaire Jacques-Brel, le dispositif de formation en apprentissage Réseau Ducretet permet de former des jeunes aux métiers du commerce et des services dans le domaine des produits et des systèmes électrodomestiques et multimédia. Le CFA souhaitant développer des formations spécifiques dédiées aux métiers du très haut débit, le directeur général de FODIGEP – qui est gestionnaire du CFA Ducretet-, a déposé une demande auprès du service formation du Conseil régional Rhône-Alpes qui n’a pas donné suite, craignant une mise en concurrence avec des formations déjà existantes.

Dans un courrier à Jean-Jack Queyranne, le président de Région, Michèle Picard s’étonne de cette décision. « S’il existe effectivement une telle formation dans le Rhône, celle-ci n’est ouverte qu’aux salariés déjà en poste (techniciens de réseaux télécoms) et aux jeunes issus des filières de formation aux systèmes électroniques numériques (bac professionnel SEN) ou électrotechnique (bac ELEEC – électrotechnique). Or, la formation proposée par le CFA Ducretet s’adresse à des jeunes en échec scolaire. Il ne saurait donc être question, ici, d’une quelconque mise en concurrence. »
Face à l’explosion du chômage qui touche plus de 25 % des moins de 25 ans, tout doit être mis en œuvre pour lutter contre l’échec scolaire, estime le maire. « La formation proposée par le CFA répond à un véritable besoin. Dans un contexte de développement du très haut débit, de nombreuses entreprises sont à la recherche d’apprentis. Cette formation offrira à ces jeunes une chance supplémentaire de construire un véritable projet professionnel. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *