La meilleure façon de marcher ? C'est encore la nordique

Le temps plus automnal que printanier n’a pas causé trop de défection : ils étaient quelque 240 marcheurs, dimanche, dont une bonne majorité de femmes, à investir le gymnase Alain-Colas, point de départ de la 3e édition de la marche nordique. L’AFA Feyzin-Vénissieux, en partenariat avec la Ville de Vénissieux et le syndicat intercommunal des Grandes Terres avait tout prévu : ravitaillement, conseils prodigués par deux spécialistes de la discipline (Corinne et Murielle) et un parcours qui sentait bon la campagne dans une zone naturelle d’intérêt tant pour sa faune que pour sa flore.
Nouveauté 2013 : un 12 km chronométré qui a séduit une vingtaine de fans de la marche athlétique nordique, notamment Abdlekrim Ferkous, un retraité visiblement en pleine forme qui a franchi la ligne d’arrivée en tête avec un temps de 1 h 30 min. Spécialiste de randonnées à l’étranger (trek au Maroc, raid au Népal, au Machu Picchu ou au Kilimandjaro), Malika Hamzaoui a réussi un temps presque analogue.
“On a créé cette distance chronométrée pour être en règle avec la fédération, explique Jean-Louis Perrin, président de l’AFA. Cela nous permet de pérenniser l’agrément nous donnant droit d’enseigner la discipline. » D’autres n’étaient venus que pour partager un moment de convivialité et d’efforts sains, à un rythme tranquille, tranquille… Même Joël Valla, le jeune retraité de la direction municipale des Sports, a pu tailler la bavette avec l’adjoint à l’environnement ou la conseillère générale de Vénissieux-sud, tout en poussant sur les cannes… A l’arrivée, pause réconfort pour tous et médailles symboliques pour les compétiteurs remises par Andrée Loscos, adjointe aux sports.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *