Football AS Vénissieux-Minguettes/Nancy : très chère Coupe de France

Ahmed Zouak et José Inzirillo, président et responsable administratif de l’AS Vénissieux Minguettes n’en reviennent pas. Alors que l’organisation de ce 8e de finale de Coupe de France face à Nancy, ce mercredi à 19 heures, semblait financièrement abordable pour le club vénissian (une première estimation faisait état de 20 ou 25 000 euros), l’addition s’annonce autrement plus salée.Pour l’installation des cages de football, confiée à la société Parcs et Sports, la note avoisine les 15 000 euros. Pour éviter de poser des grillages temporaires des deux côtés des tribunes, les dirigeants de l’ASM ont choisi de faire appel à des stadiers : “Il faudra 156 personnes, employées par deux sociétés de gardiennage spécialisées, nous a-t-on indiqué. Montant de la facture : bien 25 000 euros. » Et ce n’est pas fini. Pour permettre aux quelque milliers de supporteurs attendus de se restaurer, la location de barnums a été décidée : la facture dépassera les 15 000 euros. On continue ? L’acheminement des joueurs de Nancy jusqu’au Matmut Stadium (accompagnés par des CRS), les frais annexes comme le mandatement d’un huissier pour vérifier la solidité des aménagements ou le défraiement des agents d’accueil… À la louche, la facture dépassera les 70 000 euros.

On peut se demander dans ces conditions si le choix du Matmut Stadium était si judicieux. Alors que José Inzirillo estimait lors de la signature de la convention entre l’AS Vénissieux-Minguettes et le LOU Rugby qu’il faudrait attirer bien 5 000 spectateurs pour couvrir les frais, combien en faudra-t-il désormais ?

Il ne reste plus aux Vénissians qu’à se qualifier pour étoffer la cagnotte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *